AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Home is where the sofa you crash on after a long day is • Rhea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

— who run the world ? girls ! —


• âge : 26 ans
• statut civil : célibataire
• métier : barista au book cafe
• orientation : gay af
• avatar : Sofia Boutella
• posts : 195
• inscription : 29/12/2017
• crédit : robyn ♥
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Home is where the sofa you crash on after a long day is • Rhea   Mer 3 Jan - 20:14

Ishraï n’avait pas fait attention à sa tenue. La jeune femme qu’elle s’apprêtait à recevoir dans son appartement était sa nouvelle colocataire, de fait, elles seraient amenées à se voir dans toutes les déclinaisons de leurs garde-robe, ce qui incluait bien évidemment le training que la barista portait. C’était ces quelques heures de repos avant qu’elle ne soit amenée à se rendre dans l’East Pasadena pour son service, et elle avait bien l’intention d’en profiter le plus confortablement possible. Elle était donc installée sur l’ilot de la cuisine et comme tout américain moyen qui se respectait, elle tuait le temps en regardant une video sur youtube -non, elle n’avait pas vu quelques interviews de Seena McGregor, pas du tout- quand finalement la sonnette se fit entendre dans l’espace commun. Isra sifflota, verrouilla sa tablette et se rendit jusque l’intercom. Rhea avait été invitée à venir dans une tranche horaire qui permettrait à Ishraï de lui faire visiter proprement les lieux, et l’aider à s’installer également.

« C’est ouvert. » S’exprima-t-elle à travers le parlophone, alors que son index écrasait le bouton qui déverrouillait le rez-de-chaussée. Le charmant petit appartement au numéro 116 occupait le deuxième et troisième étage de la bâtisse en briques rouges. Composé de trois chambres, une salle-de-bain et un large séjour qui donnait sur la cuisine américaine, il faisait le plaisir de Isra depuis plus d’un an maintenant. Elle avait tenté de ne pas trop décoré l’espace commun, bien qu’il y avait quelques plantes vertes et de vieilles décorations vintage récupérées de son lieu de travail. Soit. Elle espérait que la colocation se passerait à ravir. Elle n’avait pas eu l’occasion de voir Rhea quand celle-ci était venue visiter les lieux, occupée avec son shift au book cafe. Mais de ce qu’elle avait entendu de son autre colocataire, cela se passerait à merveille.

Isra ouvrit la porte en avance, attendant la jeune femme sur le pas de la porte. Elle chantonnait encore un tube qui passait régulièrement à la radio, quand des bruits de pas se firent entendre dans les escaliers. Elle pencha la tête vers le couloir, agitant le bras vers la noiraude. « Par ici. » Bon, supposément Rhea connaissait le chemin, mais elle ignorait tout du sens de l’orientation de cette dernière. Finalement, elle quitta son paillasson pour venir aider sa colocataire avec les affaires qu’elle portait. « Attends je te donne un coup de main. » Et sans qu’elle ne laisse le temps à sa vis-à-vis de marquer son approbation ou son refus, elle s’emparait déjà de l’un des sacs. « L’ascenseur est en panne, ça arrive de temps en temps. » Elle eut une grimace, qui prouvait qu’elle était sincèrement désolée. « Je m’appelle Ishraï. » Dit-elle avec un large sourire. « Et voici ton nouveau chez toi. » Elle tendit la main vers la porte d’entrée, laissant la jeune femme pénétrer la première.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— who run the world ? girls ! —

• âge : 24 ans
• statut civil : célibataire,
• orientation : les fruits de mer
• avatar : Nathasha Negovanlis
• posts : 39
• inscription : 16/12/2017
• crédit : ©Swings
• pseudo : Swings
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: Home is where the sofa you crash on after a long day is • Rhea   Sam 13 Jan - 23:45

Pasadena, une nouvelle vie qui s’offre à Rhea après des mois en Asie. Cela va être étrange après ses multiples nuits dans les auberges de jeunesse et autres dortoirs disponibles sur place … Le bon côté est qu’elle a l’habitude d’avoir des colocataires. De plusieurs genres : l’humain, l’humain-moyen, le c’est-un-gros-porc et l’animal. Littéralement l’animal, vous avez déjà partager une chambre avec des singes ? Franchement, ils méritent un 0 en convivialité sur Trip Advisor. Ce sont des voleurs. Des voleurs de culottes ! Qui vous nargue par la suite !

Mais ce n’est pas le sujet. Aujourd’hui, Rhea doit emménager avec des humains. D’ailleurs, toujours focalisée sur ses singes, la belle brune a failli en perdre son carton. Tout est une question d’équilibre, le plus gros dans ses mains et le plus petit dessus, mais comme dans un jeu, il faut éviter les poteaux, les déjections canines et les personnes âgées qui ne se bougent pas du chemin. Tout cela pour arriver jusqu’à la porte de l’immeuble. Rhea essaie de se rappeler du nom qu’on lui a donné … Albi ? Non … Al-Hadi ? … Elle scanne les sonnettes avant de trouver la bonne et d’appuyer. Rapidement, une voix lui fait savoir que c’est ouvert. Rapide la nouvelle colocataire ! Elle devait m’attendre, supposa Rhea. Elle n’avait pas encore rencontré Isra, c’est leur troisième colocataire qui lui avait fait visité et Rhea était tombé sous le charme de l’appartement.

Un étage de fait, encore un et enfin arrivé. Rhea montait avec quelques difficultés les escaliers, en plus de ses cartons, elle avait un sac à dos, son sac à main qui s’était fait la malle au creux de son coude et se balançait à quelques centimètres du sol, et un sac de sport à l’autre coude. Enfin ! Le deuxième étage ! Ah quelque chose qui bouge ? Sur le côté droit de son carton elle avait bien cru apercevoir un bras. Le « Par ici » lui confirma bien qu’elle n’était pas folle ou souffrait de problèmes de vision. Et rapidement son sac lui fut soulevé, un soulagement, accompagné des mots de sa nouvelle colocataire qu’elle découvrait pour la première fois.
« L’ascenseur est en panne, ça arrive de temps en temps. » Rhea se retourna hébétée vers la porte de l’ascenseur sur laquelle avait posé les yeux la jeune fille. Elle ne l’avait pas remarqué. Elle était pourtant déjà venu ici, pour visiter l’appartement. Mais soit elle avait oublié soit cela lui avait totalement échappé. Pas le temps de rêvasser, sa coloc’ se présentait : « Je m’appelle Ishraï », ce à quoi notre protagoniste répondit. « Et moi, Rhea, enchantée ». « Et voici ton nouveau chez toi. » Ishraï lui laissa la place pour qu’elle entre la première. Rhea fit quelques pas dans l’entrée pour s’arrêter dans le salon, si elle a craqué sur cet appartement ce n’est pas seulement pour le prix bon marché du loyer mais aussi la décoration vintage. Totalement sa came.
« J’adore cette déco, c’est de toi, c’est ça ? » Rhea se souvenait d'un commentaire lors de sa première visite. « Où est-ce que je mets mes affaires ? » Ses bras commençaient à faiblir sous le poids des cartons, par flemme, elle avait voulu faire un seul voyage, maintenant elle reconsidérait son choix. Les biceps qui brûlent sont beaucoup plus agréables sous d’autres conditions ! Vive les endorphines, il n’y a que ça de vrai. Rhea suivit Isra jusqu’à sa nouvelle chambre où elle pu enfin poser, plutôt laisser tomber dans un fracas, tous ces sacs et cartons sur le lit. Les murs dans les tons beiges et le mobilier léger -IKEA ?- donnait une impression cosy. Avec ses quelques éléments de décoration qu’elle a dans sa valise, Rhea espère bien rapidement donner sa touche à la chambre. Mais pour le moment, elle posa ses fesses sur son nouveau lit. Plus précisément sur son sac à main, et en plus elle se tapait l’affiche en guise de première rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— who run the world ? girls ! —


• âge : 26 ans
• statut civil : célibataire
• métier : barista au book cafe
• orientation : gay af
• avatar : Sofia Boutella
• posts : 195
• inscription : 29/12/2017
• crédit : robyn ♥
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: Home is where the sofa you crash on after a long day is • Rhea   Lun 15 Jan - 15:04

« Et moi, Rhea, enchantée. » A défaut d’avoir une main libre à serrer, Ishraï s’autorisa à lui faire un petit salut militaire sympathique. Ainsi le premier contact était fait et une épaule prise par le sac de sa nouvelle colocataire, elles pénétrèrent dans l’appartement en question. La barista observa un peu Rhea de dos, s’habituant aux longs cheveux noirs, à la démarche rendue difficile par les cartons de déménagement. Et son sourire ne la quittait pas vraiment quand elle ferma la porte d’entrée, laissant à la dernière venue le temps d’embrasser la pièce du regard, de s’habituer à ce qui serait son chez elle. « J’adore cette déco, c’est de toi, c’est ça ? » Elle eut un regard pour les meubles, l’espace de quelques secondes. « Merci. C’est plus de mon travail, mais c’est en effet moi qui me suis amusée à tout déménager. » Elle pinça un peu les lèvres. « Quand j’y repense, l’ascenseur était en panne aussi ce jour-là. » Il y eut un petit rire qui mit fin à ses souvenirs, alors qu’elle ne pouvait que compatir à l’état dans lequel se trouvait Rhea.

« Où est-ce que je mets mes affaires ? » Faisant mine que, en effet, ça devait être intéressant de se débarrasser des cartons au plus vite, elle prit les devants. « C’est pas là, suis-moi. » Il y avait encore une rangée d’escaliers, avant d’arriver aux chambres. Elle ouvrit sans vergogne la porte qui n’avait aucune décoration, à l’exception de ces décolorations propres à des photos qui étaient restés là un certain temps, ainsi que des morceaux de papiers collants jaunis. «  Et voilà ! » Annonça-t-elle en déposant le sac dans un coin de la chambre meublée, laissant l’espace pour Rhea d’entrer et de faire comme chez elle. Ce qu’elle ne tarda pas à faire en s’affalant sur son lit. Ishraï eut un léger sourire devant la fatigue de sa nouvelle colocataire. «  Tu vas pouvoir te reposer tout ton saoule maintenant. » Elle marqua une courte pause avant d’ajouter. « Je vais t’apporter de l’eau, ne bouge pas. » Son naturel revenait au galop, alors qu’elle disparaissait de la chambre.

Moins de deux minutes plus tard, elle revenait avec de l’eau fraiche, qu’elle offrit à Rhea. «  Tu préfères te reposer un peu avant que je te fasse le tour du propriétaire à nouveau, en plus des règles d’usages « pour une meilleure vie en communauté » ? » Ses doigts avaient appuyés les guillemets, en même temps que son ton avait légèrement changé pour prendre une note plus formel, bien que c’était plus de l’ordre de la dérision qu’autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— who run the world ? girls ! —

• âge : 24 ans
• statut civil : célibataire,
• orientation : les fruits de mer
• avatar : Nathasha Negovanlis
• posts : 39
• inscription : 16/12/2017
• crédit : ©Swings
• pseudo : Swings
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: Home is where the sofa you crash on after a long day is • Rhea   Dim 21 Jan - 15:25

Qui aurait pu croire que porter ses affaires pendant dix minutes pouvait être aussi éprouvant ? Rhea songea à se mettre peut-être à la musculation. Pas de quoi finir bodybuildeuse, mais pour être plus en forme et puis il y a plein de filles qui fréquentent les salles de sport, c’est plutôt une bonne idée … Parce qu’il faut se l’avouer, être à bout de force comme cela, c’est un peu pathétique. Heureusement que Rhea peut compter sur sa nouvelle colocataire. «Tu vas pouvoir te reposer tout ton saoule maintenant. » Rhea sourit à ses mots avant qu’elle n’ajoute : « Je vais t’apporter de l’eau, ne bouge pas. » La brune n’eut pas le temps de lui répondre qu’elle n’avait pas besoin d’aller lui chercher de l’eau, qu’elles pouvaient descendre à la cuisine ensemble mais il n’y avait déjà plus personne devant elle. Rhea en profita pour s’étirer, elle ne peut pas reprocher à Isra d’être plus que serviable alors qu’elles viennent juste de se rencontrer.
La jeune femme revint rapidement avec le dit verre d’eau. « Merci Isra. »  Rhea en prit rapidement quelques gorgées, mine de rien, elle était assoiffée. «  Tu préfères te reposer un peu avant que je te fasse le tour du propriétaire à nouveau, en plus des règles d’usages « pour une meilleure vie en communauté » ? » Rhea pouffa aux guillemets que faisait avec ses doigts sa colocataire, même avec un ton formel, la nouvelle venue y voyait bien l’auto-dérision. Mais c’est vrai qu’il est toujours plus facile de s’intégrer à une colocation quand on connait les règles et cela évite beaucoup de mal entendus ou non-dits ! Avec son verre à moitié plein, Rhea balança légèrement ses jambes pour se lever de son lit
« Non, allons-y ! Comme ça ce sera fait et je m’occuperais de ranger tout mon bazar plus tard. » Rhea sourit avant de rajouter : « Et puis, j’ai hâte d’apprendre à te connaître ! ». La jeune femme se voyait mal vivre avec des gens sans bien les connaître ou tisser des liens avec, elle s’imaginait déjà les soirées qu’elles pourraient passer toute ensemble. Une bonne bouteille de vin, quelques amuses-gueules et il y a de quoi passer une soirée pleine de confidences !
Rhea fit un signe de la main à Isra, l’invitant à la guider pour ce petit tour du propriétaire. Elle se fit une note mentalement de bien écouter les règles de vie, en espérant qu’elles ne soient pas trop farfelues. Elle a vécu pendant quelques mois à la fac avec une fille qui lui interdisait certaines heures dans leur chambre de dortoir. Sûrement pour coucher avec son copain. Rhea a toujours eu le pressentiment qu’ils le faisaient sur son lit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— who run the world ? girls ! —


• âge : 26 ans
• statut civil : célibataire
• métier : barista au book cafe
• orientation : gay af
• avatar : Sofia Boutella
• posts : 195
• inscription : 29/12/2017
• crédit : robyn ♥
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: Home is where the sofa you crash on after a long day is • Rhea   Lun 22 Jan - 14:48

Un petit rire conclut l’invitation presque formelle de Ishraï de passer en revue les aspects un peu plus techniques de la vie en communauté, devinant ainsi qu’elle avait toute l’attention de Rhea. Il y eut un sourire qui se planta sur ses lèvres, alors qu’elle enfonçait les mains dans ses poches arrières et qu’elle s’appuyait sur la chambranle de la porte. « Non, allons-y ! Comme ça ce sera fait et je m’occuperais de ranger tout mon bazar plus tard. » Elle hocha positivement la tête, Isra, alors qu’elle ajouta un « bonne idée » en se décollant tranquillement de son point d’appui, prenant le chemin du couloir. « Et puis, j’ai hâte d’apprendre à te connaître ! » Elle eut un petit rire, contente de voir qu’il y avait encore de l’entrain présent chez sa colocataire, malgré le chemin fait avec tous les cartons. « Je vais garder le suspense alors, pour que tarde à découvrir que je ne suis qu’une fille ennuyeuse. » C’était dit avec légèreté ici encore, preuve qu’elle ne le pensait pas du tout, bien qu’elle avait un rythme de vie assez posé pour quelqu’un de vingt-six ans, contrairement à d’autres personnes. Mais c’était au goût de tout le monde.

« Suivez le guide. » Dit-elle, tranquille, alors qu’elle faisait le tour de l’étage, indiquant sa propre chambre qui était juste en face de celle de Rhea. « Je suis juste là, libre à toi de venir me voir si tu as besoin de quoi que ce soit, bien que je sois généralement dans le living. » Elle ouvrit la porte, dévoilant la quinzaine de mètres carrées que faisait la pièce, son lit double, une armoire pleine de vêtements, un sac de sport qui trainait dans un coin avec ses deux planches de surf, des livres qui s’entassaient en plusieurs piles, le tout dans des couleurs orangées avec des photos de familles et d’amis sur le mur ainsi que de délicates calligraphies arabes. La troisième porte de l’étage menait à une modeste salle de bain, indiquant quels espaces de rangements Rhea pouvait occuper.

Une fois en bas, Ishraï désigna la dernière chambre, qui appartenait à l’autre colocataire. Elle expliqua brièvement la cuisine, le système de rangement dans le frigo, à nouveau un espace de rangement qui lui était approprié, le fonctionnement des poubelles et du tri, où les mettre et ainsi de suite. Elle présenta un petit tableau des charges, le pot commun pour ce qui était des produits d’entretien et le reste… « Et voilà. Je te montrerai la buanderie plus tard si tu veux, à moins que tu aies une lessive qui ne puisse attendre. » Elle reprit sa place sur l’ilot central qui servait également de table à manger, continuant sur des sujets plus intéressants. « Je travaille au book cafe six jours par semaines et j’ai le service de la soirée, donc jusqu’à présent c’était un peu comme vivre seule. » Elle rit un peu. « Mais on essaie de manger tous ensemble une fois toutes les deux semaines, du week-end. » Elle plissa un peu le front et demanda. « Si ça va avec tes horaires. Tu fais quoi comme travail ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— who run the world ? girls ! —

• âge : 24 ans
• statut civil : célibataire,
• orientation : les fruits de mer
• avatar : Nathasha Negovanlis
• posts : 39
• inscription : 16/12/2017
• crédit : ©Swings
• pseudo : Swings
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: Home is where the sofa you crash on after a long day is • Rhea   Mar 23 Jan - 22:14

« Je vais garder le suspense alors, pour que tarde à découvrir que je ne suis qu’une fille ennuyeuse. » Tout en suivant Isra, Rhea ne put s’empêcher de rire aux mots de sa colocataire. Rien qu’avec cette phrase, la brune se doutait bien que sa nouvelle connaissance n’avait rien d’ennuyeuse.
Elles commencèrent par le tour de l’étage, Rhea se laissant guider. La chambre d’Isra était juste en face de la sienne, quelle coïncidence ! « Je suis juste là, libre à toi de venir me voir si tu as besoin de quoi que ce soit, bien que je sois généralement dans le living. » Rhea regarda avec attention la chambre et fut de suite attirer par les planches de surf. Isra surfe ! Rhea ne put s’empêcher de dire à haute voix ce qu’elle venait de pensais. « Tu surfes ?! C’est génial, moi aussi ! Ma planche est chez mes parents, je ne l’ai pas encore récupéré ». En tout cas, la chambre était très belle. Rhea espère qu’elle réussira à décorer aussi bien la sienne. Généralement, les 3000 fringues qui trainent à terre gâchent la beauté de sa chambre. Elle a beau se dire à chaque fois que cette fois-ci sera la bonne, elle tiendra sa résolution de ranger, cela ne fonctionne que quelques jours. Elle est tellement bordélique, heureusement elle arrive à contenir ça exclusivement dans sa chambre. Isra la mena vers la dernière porte de l’étage qui abritait la salle de bain où elle lui montra où ranger ses affaires de toilettes. Il y avait un grand miroir et surtout une immense douche, le pied total.
Elles descendirent les escaliers pour retourner au rez-de-chaussée de l’appartement. Isra lui montra la dernière chambre, la cuisine, les rangements, le système de tri, le tableau des charges, le pot commun … « Et voilà. Je te montrerai la buanderie plus tard si tu veux, à moins que tu aies une lessive qui ne puisse attendre. »  « Non, on peut garder ça pour plus tard, ça fait déjà beaucoup d’un coup-là aha ». Rhea espérait bien qu’elle avait tout retenu, elle peut se montrer assez flemmarde et tête en l’air, il lui arrive parfois d’oublier les choses les plus basiques. Rhea prit place sur un des tabourets du bar. « Je travaille au book cafe six jours par semaines et j’ai le service de la soirée, donc jusqu’à présent c’était un peu comme vivre seule. » Rhea accompagna d’un rire Isra. « Mais on essaie de manger tous ensemble une fois toutes les deux semaines, du week-end. » La brune hocha la tête, elle aimait l’idée de se retrouver toutes pour partager un repas. « Si ça va avec tes horaires. Tu fais quoi comme travail ? »  « Je suis barmaid au Planet, on alterne jour & soir avec ma collègue, ça change assez souvent je crois, je viens d’arriver là-bas donc je n’ai pas encore tout compris du fonctionnement » finit-elle avec un rire gêné. « Je viens de rentrer d’un an en Asie, je suis encore un peu déboussolée, je n’ai pas encore repris mes marques ». Un an sans paperasse, sans obligations de se lever à telle ou telle heure, faire ce que l’on veut quand on veut, on y prend vite goût. Pas à s’embêter du budget course, de l’assurance de l’appartement, d’avoir payé la facture d’électricité.
« Oh ! J’ai ramené un petit cadeau ! Enfin pas vraiment un cadeau … Je reviens, je vais le chercher ! » Rhea sauta de la chaise de bar et monta les escaliers deux à deux, elle retourna dans sa chambre où elle ouvrit son sac de sport pour en tirer son « cadeau », c’était aussi pour ça que son bagage pesait plus qu’il ne fallait. Elle re-descendit ensuite dans la cuisine. « J’ai apporté un pack de bières avec moi, toujours sympa d’apprendre à se connaître un verre à la main, tu bois au fait ? » Rhea lui présenta fièrement le pack, espérant que Isra apprécie la bière, elle avait pris de la Lager.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— who run the world ? girls ! —


• âge : 26 ans
• statut civil : célibataire
• métier : barista au book cafe
• orientation : gay af
• avatar : Sofia Boutella
• posts : 195
• inscription : 29/12/2017
• crédit : robyn ♥
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: Home is where the sofa you crash on after a long day is • Rhea   Mer 24 Jan - 13:17

Le surf était une tellement bonne méthode pour se rapprocher des gens. Ishraï ne connaissait que deux personnes qui s’opposaient à ce sport, et c’était ses parents. Mais ça remontait à longtemps et elle n’avait plus besoin de leur autorisation pour profiter de la glisse sur l’océan. Ainsi, quand sa nouvelle colocataire remarqua son matériel, la barista ne put que s’exclamer avec pareille joie. « C’est vrai ? Faudra qu’on y aille ensemble un jour. » Elle s’apprêtait à lui poster d’autres questions, si elle avait une combi, si elle était motivée à y aller en plein mois de décembre, quel genre de planche elle utilisait et autre. Mais elle se retint, elles étaient en plein milieu du couloir et si Ishraï commençait à parler de son sport favori, elles resteraient plantés là pour les deux heures à venir. Et il y avait le tour du propriétaire à faire, avant que l’après-midi ne soit trop avancé. A un moment, elle se devrait d’aller travailler.

Heureusement, ce n’était pas encore l’heure et une fois le tour de la propriété fait, les deux jeunes femmes se retrouvèrent installées à table, la conversation reprenant sur des sujets un peu plus humains que l’horaire de passager des camions poubelles. Non, à la place c’était les horaires de travail. « Je suis barmaid au Planet. » Oh, c’est que ce nom lui était familier, d’ailleurs cela se vit sur son visage, alors qu’elle échappait un «  c’est super sympa ça. », juste avant que Rhea ne lui explique les aléas actuels de son métier. Il y eut un petit rire gêné et Ishraï sourit. « Ça viendra, ce n’est jamais évident de commencer un travail, mais tu y arriveras. » Eh voilà, la barista au naturel, sportive envers tout le monde et toujours optimiste. « T’auras droit à un bon pourboire si j’y passe. » Ce qui arrivait encore assez régulièrement. Elle n’était pas une grande fêtarde, mais c’était un point de ralliement pour toutes les personnes qui s’identifiaient dans le groupe LGBT+. Enfin soit, elle n’allait pas se lancer sur ce sujet là non plus.

« Je viens de rentrer d’un an en Asie, je suis encore un peu déboussolée, je n’ai pas encore repris mes marques. » Isra eut un sifflement impressionné. « Tu m’étonnes, le retour à la réalité ne doit pas être évident. » Elle eut un mince sourire alors qu’elle étirait son bras jusqu’au bol de fruit, rapprochant les dates sèches, tout en proposant silencieusement à Rhea. « Si tu veux on essaiera de faire des nouilles, pour que le dépaysement ne soit pas total. » C’était une petite blague, mais il était vrai que Ishraï maitrisait une recette asiatique ou deux. La diversité, c’était important. « Oh ! J’ai ramené un petit cadeau ! » Ca, ça avait le mérite de piquer la curiosité de Ishraï, qui observa la barmaid se diriger à toute vitesse en haut. Elle entendit les bruits de pas, puis un peu de silence, et à nouveau le même son, indicateur que Rhea revenait à l’étage. « Toujours sympa d’apprendre à se connaître un verre à la main, tu bois au fait ? » Un rire sincère lui échappa, alors qu’elle attrapa l’une des bouteilles. C’était un peu plus tôt que dans ses habitudes, mais elle n’allait pas déroger à la règle. « Juste une, oui. J’ai mon shift à 15h et ça serait dommage de me planter dans les proportions. » Elle trinqua avec joie, reprenant la conversation où elle avait été laissée. « Tu es allée dans quel pays alors ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— who run the world ? girls ! —

• âge : 24 ans
• statut civil : célibataire,
• orientation : les fruits de mer
• avatar : Nathasha Negovanlis
• posts : 39
• inscription : 16/12/2017
• crédit : ©Swings
• pseudo : Swings
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: Home is where the sofa you crash on after a long day is • Rhea   Mar 30 Jan - 20:02

Rhea fut contente de voir Isra attraper une bouteille, le contraire aurait été gênant. Elle avait pris machinalement un pack de bières, sans se poser vraiment de questions, à travailler dans un bar, on pense facilement que tout le monde boit alors qu'il y a plein de gens qui ne touchent pas à une goutte d'alcool. « Juste une, oui. J’ai mon shift à 15h et ça serait dommage de me planter dans les proportions. » Rhea rit à ces mots. « Promis, juste une ! ». La brune alla placer les autres au frais, elles seront pour plus tard, à partager avec la dernière locataire également ! Les filles trinquèrent à ce petit moment de partage. « Tu es allée dans quel pays alors ? » Un grand sourire s'illumina sur le visage de Rhea, elle adore parler de son voyage !

« J'ai en visité plusieurs ! Je suis d'abord aller en Inde, c'est magnifique, j'ai été voir le Taj Mahal, j'ai aussi visité l'île de Ceylan, puis je suis partie en Chine, j'ai plus fait le Sud, et à partir de là j'ai visité une bonne partie de la pointe sud-est ! Le Laos, le Vietnam, le Laos et le Cambodge, c'était magique ... J'ai vu énormément de choses, des belles comme des horribles ... Oh et je me suis même fait voler par des singes ! » Rhea dit cette dernière partie en bougonnant, elle ne pardonnerait jamais à ces petits chapardeurs. « Mais ce voyage m'a appris énormément de choses, cela fait voir la vie totalement différemment, c'est en parfait contraste avec notre vie américaine ... je sais pas comment l’expliquer, mais je me sens plus ouverte, et je relativise beaucoup plus. Je ne sais pas si c'est vachement compréhensible ce que je viens de dire ... » finit d'un rire gêné la jolie brune. Son voyage lui a ouvert l'esprit et il n'est parfois pas facile de mettre des mots dessus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— who run the world ? girls ! —


• âge : 26 ans
• statut civil : célibataire
• métier : barista au book cafe
• orientation : gay af
• avatar : Sofia Boutella
• posts : 195
• inscription : 29/12/2017
• crédit : robyn ♥
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: Home is where the sofa you crash on after a long day is • Rhea   Mar 6 Fév - 19:17

Ishraï parlait facilement avec les autres, c’était un trait naturel, qui s’était affiné avec ses années passées à servir au comptoir. Elle connaissait donc les divers sujets de conversation qui permettait de briser facilement la glace, les voyages, c’était ce qu’il y avait de plus simple, c’était une manière d’en apprendre un peu plus sur la personne en face de soi tout en évitant les potentiels sujets difficiles comme celui de la famille. A partir de là, rien n’était pas simple pour la barista de nourrir la conversation. Puis, avec la mentalité qu’elle avait, elle aimait en apprendre sur les horizons que l’américain moyen avait visités. Appuyé sur l’îlot, elle écoutait donc avec attention la liste des pays qu’avait visité Rhea, échappant même un sifflement admiratif en voyant que c’était un fameux tour de l’Asie que sa colocataire avait entrepris.

Elle rit à la notion des singes, prit une gorgée de sa bière tempérée, observa le visage de la noiraude qui s’agitait en fonction de son récit. « Je ne sais pas si c'est vachement compréhensible ce que je viens de dire ... » Elle secoua un peu la tête, Ishraï, soutenant les propos que venait de dire Rhea, éloignant la considération qu’elle venait d’entendre. « Je comprends assez bien. » C’était dit avec un sourire et elle expliqua un peu mieux ses propos. « Ca se voit que je ne suis pas née aux USA. » Ca s’entendait aussi, avec son faible accent qu’elle s’évertuait à garder, voyant ça un peu comme sa marque de fabrique, incapable de se débarrasser de cet héritage qui était le sien. « Quand je suis arrivée ici, tout me semblait tellement différent… plus libre. » Ah, c’était un euphémisme. Ici, elle avait eu une vie qu’elle n’aurait jamais imaginé avoir si elle était restée en Arabie Saoudite. « J’ai toujours eu du mal à m’entendre avec l’Américain lambda qui se plaignait de son petit nombril. » Elle eut un sourire un peu pincé. « Puis j’ai appris à juste les ignorer. » Elle eut un semblant de rire, avant de poser une nouvelle question, toujours dans la fibre de leur échange. « Qu’est-ce qui t’a motivé à revenir dans notre beau pays ? » Elle en entendait souvent, des histoires de ces voyageurs qui n’étaient jamais revenus. Ishraï, elle se percevait un peu comme ceux-là, puisqu’elle avait fait de ce bout de la cote Ouest son chez-elle. Enfin, elle, c’était différent, sa famille directe était ici…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
— —





MessageSujet: Re: Home is where the sofa you crash on after a long day is • Rhea   

Revenir en haut Aller en bas
 

Home is where the sofa you crash on after a long day is • Rhea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haute Fidélité et Home cinema
» Crash d'un hélicoptère de l'armée: 2 blessés graves
» HOME (film)
» Home déco
» Les Crash Dummies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• the future is female • ::  :: south pasadena :: habitations-