AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un mal pour un bien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

— who run the world ? girls ! —


• âge : 32 ans
• statut civil : Divorcée
• métier : Propriétaire d'une grande chaîne d'hôtels de luxe
• orientation : Bisexuelle... à tendance lesbienne !
• avatar : Bridget Regan
• posts : 60
• inscription : 18/01/2018
• crédit : Evilys
• pseudo : Evilys
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Un mal pour un bien   Lun 29 Jan - 18:39

Un mal pour un bien

Cela faisait à peine une journée que son mari avait été emmenée par la police et Livia ne savait pas comment réagir. Elle hésitait entre le soulagement et la peur de le voir débarquer parce qu'il s'en serait sorti. Qui sait ce qu'il pourrait bien lui faire en la revoyant ? Elle l'avait abandonné à son sort et avait même été jusqu'à dire tout ce qu'elle savait à la police.
Non, elle ne l'aimait pas, elle ne l'aimait plus et cela depuis bien des années. L'avait-elle jamais aimé ? Rien n'était moins sûr...

Alors, oui, elle était perdue. Le silence de sa maison n'était pas pesant mais elle ressentait une étrange pression sur ses épaules, si bien qu'elle ne s'habilla pas ce jour-là. Elle enfila un simple peignoir de soie et tenta d'occuper sa journée.

Un café. Il lui fallait un café. Aussi, elle se dirigea vers sa cuisine mais la sonnette retentit. Non, ça ne pouvait pas être Robin. Il n'aurait pas pris la peine de sonner. Elle alla vers la porte et inspira profondément. Calme-toi Liv'... Robin est derrière les barreaux. Il a été arrêté et il ne te touchera plus. Plus jamais...

Et elle ouvrit la porte pour apercevoir une femme. Blonde, élégante, aux airs bienveillants. Elle la reconnaissait pour l'avoir déjà croisée assez rapidement. Que faisait-elle là ?

« Bonjour, que puis-je... Oh, vous êtes... Le chef de la police si je ne m'abuse ? »

Elle n’avait pas prévu qu’elle aurait une visite. Et encore moins de la police… Ne pouvait-elle pas avoir une seule minute de répis ? Non, bien évidemment. Après ce qui s’était passé, il était normal qu’elle soit dans cette situation. Mais que pourrait-elle bien faire d’autre ? Comment s’en sortir ? Tellement de questions qui se bousculaient dans sa tête si bien qu’elle ne se rendit pas compte du fait qu’elle n’avait pas bien refermé son peignoir, dévoilant ses hématomes. Les cicatrices physiques partiraient, mais comment pourrait-elle oublier tout ce que son mari lui avait fait subir ?
Ces hématomes représentaient les derniers gestes qu’avait eu Robin envers elle. Son poing, sa ceinture… cette fois-ci, son visage avait été épargné mais elle n’oublierait jamais ces dîners où Robin avait prétexté une quelconque maladie. Sa femme ne pouvait pas apparaître en public avec une lèvre gonflée et fendue.

A la hâte, elle referma son peignoir et s’écarta de la porte.

« Je vous en prie, entrez... j'allais justement faire du café. » dit-elle simplement à la blonde, un sourire forcé sur les lèvres..
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— who run the world ? girls ! —


• âge : 40 ans
• statut civil : Divorcée
• métier : Chef de la police
• orientation : Hétérosexuelle
• avatar : Sarah Paulson
• posts : 53
• inscription : 04/01/2018
• crédit : DarkDémonia
• pseudo : DarkDémonia
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: Un mal pour un bien   Jeu 1 Fév - 17:19

Un mal pour un bien
Virginie détestait les histoires de femmes battues, mais elle devait s'y faire dans son métier. Et elle aimait encore moins les affaires de drogues, c'était si compliqué à chaque fois. Soit tu avais la femme qui était avec le mari, qui le défendait, soit tu avais la femme qui le balançait, comme dans cette histoire. Elle regardait le dossier, le relisant une fois de plus alors qu'elle le connaissait par cœur. Elle se leva et elle se décida à aller voir la femme. Elle devait encore lui poser certaines questions, et aussi voir si elle était certaine de ne pas vouloir une protection de la police. Son mari, même en prison, pourrait vouloir lui faire payer cette trahison, enfin s'il l'avait apprit. Mais vu comme il avait l'air malin, il devait très bien le savoir, mais avait-il envie de se venger ou pas ? Virginie pensait à tout ça dans sa voiture alors que son chauffeur la conduisait à l'adresse de la femme. Une certaine Livia, et comme ça ne faisait qu'un jour qu'elle était seule, Virginie éviterait de l'accaparer trop longtemps pour qu'elle puisse se reposer. D'ailleurs, il lui faudrait un avocat pour lui expliquer comment tout le procès allait se passer maintenant. Mais elle devait y avoir pensé, ou sinon Virginie lui en parlerait. Comme ça, elle aura toutes les informations pour éviter de dire que le travail de la police avait été mal fait. La voiture s'arrêta devant une magnifique maison et elle en descendit, demandant au chauffeur de l'attendre. Elle sonna à la porte, remettant sa veste en place pour être bien présentable. La porte s'ouvrit sur une femme en peignoir, qui avait l'air apeuré, mais elle n'eut le temps de rien dire avant qu'elle ne lui dise qu'elle était le chef de la police. Personne n'était censé savoir qu'elle allait venir mais ça n'était pas grave. "Oui c'est bien moi Madame Blake, j'ai besoin de vous parler, mais j'essayerais de faire au plus vite, pour ne pas vous faire perdre votre temps." Virginie lui sourit, attendant de voir si elle était d'accord ou pas. Elle avait tout à faire le droit de refuser si elle n'en avait pas envie. Elle l'invita à rentrer, après avoir refermé son peignoir. Virginie n'avait pas besoin d'en voir autant, mais elle comprenait mieux pourquoi elle avait décidé de le trahir. Normalement, on n'est pas censé faire ça avec son mari, mais comment pouvait elle rester mariée avec lui si longtemps, avec un homme aussi immonde. Virginie la suivit jusque dans la cuisine, et elle posa son dossier sur le plan de travail. "Je veux bien un café. Je sais que tout cela est pénible pour vous, mais je dois vous faire part de certaines choses avant le procés." Virginie voulait être sûr que son avocat lui avait bien tout dit, puis elle voulait aussi savoir si elle était prête pour une confrontation avec son mari, ou ex mari peut être. Il y avait tellement à faire, mais serait elle assez forte pour ça ? Sinon, elle devrait aller voir un psychologue pour l'aider. "Êtes vous prête ? Sinon je peux vous laisser un peu de temps."

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— who run the world ? girls ! —


• âge : 32 ans
• statut civil : Divorcée
• métier : Propriétaire d'une grande chaîne d'hôtels de luxe
• orientation : Bisexuelle... à tendance lesbienne !
• avatar : Bridget Regan
• posts : 60
• inscription : 18/01/2018
• crédit : Evilys
• pseudo : Evilys
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: Un mal pour un bien   Dim 18 Fév - 12:57

Un mal pour un bien

« Oui c'est bien moi Madame Blake, j'ai besoin de vous parler, mais j'essayerais de faire au plus vite, pour ne pas vous faire perdre votre temps. »

A ces mots, Livia tiqua. Blake ? Son nom de jeune fille... Elle devait certainement connaître Sarah et par extension, l'avait appelée de cette façon. Mais la vérité était qu'elle était toujours mariée à cet homme horrible. Son « mari »... Rien que de penser à lui la faisait frissonner. Elle avait beaucoup de mal à intégrer le fait qu'il n'était plus là, qu'il ne pourrait plus rien lui faire.

Mais avec la justice, qui sait ce qui pourrait réellement se passer ? Et s'il s'en sortait ? Robin était malin. Il était manipulateur et avait certainement mis beaucoup d'argent de côté afin d'assurer ses arrières et pouvoir engager le meilleur des avocats.
Et que lui arriverait-il si jamais il arrivait à échapper à la prison ? Elle ne pouvait pas imaginer tout ça... Comment pourrait-elle dormir la nuit si elle avait peur de le voir débarquer à chaque instant ?

Elle secoua légèrement la tête pour reprendre ses esprits. Elle acceptait un café ? Bien, c'était bien. Elle lui servit donc une tasse avant de poser ensuite le pot de sucre et une bouteille de lait, au cas où. Elle choisirait de quelle façon elle prenait son café. Robin, lui, prenait toujours son café noir et serré. Typiquement le genre de boisson qui lui allait. Ca et le scotch sans glace.

« Êtes vous prête ? Sinon je peux vous laisser un peu de temps. »

Avait-elle le choix ? Il fallait bien qu'elle passe par là. Cela dit, elle avait déjà répondu à beaucoup de questions lorsqu'elle avait été emmenée au poste de police. Sarah était à ses côtés, à ce moment-là, elle se sentait soutenue. Mais ici, dans cette maison vide, elle était seule.

« Je suis... Madame Wood. Blake est mon nom de jeune fille... Je suis toujours... mariée à... Robin, corrigea Livia avant de continuer. Et... oui. Oui, je suis prête à vous répondre. Même si je ne comprends pas. J'ai répondu à tout ce que je pouvais hier soir. »

Livia se sentait faible et fragiliée. Elle n'avait pas envie mais il fallait bien passer par là. La blonde en face d'elle ne semblait pas lui vouloir de mal. Elle semblait concernée... Et c'était rassurant.
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
— —





MessageSujet: Re: Un mal pour un bien   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un mal pour un bien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour celles qui débutent les lavables!!!
» 25 MARS 1954 à Dien Bien Phu
» Quelques règles à respecter pour le bien de chacun
» cacher les poches sous les yeux!!????
» Combien de pipi par jour ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• the future is female • ::  :: east pasadena :: habitations-