AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 don't control your mind | régei #2 | à new york

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar

— heart of ice —


• âge : 33 ans - 19/04/1984 ♈ bélier ♈
• statut civil : veuf
• métier : homme d'affaire, associé de Rémi Taylor, s'occupant des ressources humaines
• orientation : seul les muscles saillants d'un homme le font frémir
• avatar : gaspard ulliel
• posts : 144
• inscription : 06/11/2017
• crédit : lipslikeamorphine | gif : tumblr & sheepirl (crackship régei) | anesidora + adam lambert - what do you want from me ?
• pseudo : lipslikeamorphine (alyssa)
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: don't control your mind | régei #2 | à new york   Mar 30 Jan - 15:25

don't control your mind

Cela faisait quelques semaines que Rémi n'avait pas parlé à Sergei. Depuis leur altercation dans son bureau où le PDG lui avait dit qu'il le déconcentrait et qu'il parasitait ses pensées. Sergei ne savait pas trop en quoi en penser à vrai dire de cette confession. Cela l'avait pas mal travaillé à vrai dire. Et plus qu'il ne le pensait. Du coup, pendant toutes ces semaines où ils ne s'étaient pas adressés la parole - à part juste pour le travail -, Sergei avait eu le temps de se poser les bonnes questions quant à l'attitude de son associé envers lui. Et ce voyage à New York allait peut-être lui permettre de creuser encore plus avec Rémi. C'était un voyage pour une conférence de différentes entreprises, totalement pour le travail, cependant depuis cette discussion houleuse entre les deux, Sergei ne pouvait nier qu'il avait l'esprit complètement occupé par Rémi ces derniers temps. Quelques jours pour mettre les points sur les "i" et les barres sur les "t", comme on disait. On était le dernier soir et Sergei n'avait pas eu le temps encore d'engager ne serait-ce qu'une prémisse de conversation sur le problème entre les deux. Enfin, plutôt, le "problème de concentration" que Rémi ressentait lorsque le russe était dans les parages. Cette conférence de quelques jours était tellement prenante qu'il n'avait pas de moment où ils se retrouvaient tout les deux. En même temps, Rémi le fuyait encore plus qu'avant. Cependant, ce soir, Sergei n'allait pas le laisser décamper - à croire qu'il faisait tout le temps cet effort là, ça devenait épuisant - une nouvelle fois. Pour l'occasion, les hommes résidaient dans un hôtel de luxe, leur chambre était face à face. Il était vingt heure et Sergei sortit de sa suite. Il ferma à clef son compartiment puis se tourna face à la chambre de Rémi. Il se demandait s'il fallait qu'il l'attende pour diner ou bien... Il fronça les sourcils et secoua la tête légèrement. Pourquoi il devait l'attendre ? Rémi savait où était le restaurant de l'hôtel. Pas besoin de patienter gentiment pour ses beaux yeux ! Et puis quoi encore ?! Il manquerait plus que ça tiens ! Non, il allait discuter avec lui quand il sera à table - Sergei l'avait invité ce soir à manger avec lui en lui disant comme excuse qu'il fallait qu'ils conversent sur les différents partenaires qu'ils pourraient se faire -. Le russe décida alors de partir du couloir et descendit par l'ascenseur afin de rejoindre le restaurant. Arrivé à l'intérieur de la salle, l'homme qui l'accueillit le salua et le guida vers sa table pour deux. Sergei s'installa et un serveur vint vite le voir, lui demandant ce qu'il voulait boire pour l'instant. Le regard du russe se hasarda sur le jeune homme qui lui faisait du gringue en fait, ce qui fit sourire légèrement l'homme d'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— who run the world ? girls ! —


• âge : trente deux ans
• statut civil : en couple, bientôt fiancé avec une femme pour faire plaisir à son père
• métier : PDG de Taylor Enterprises Holding Inc.
• orientation : il est convaincu d'être hétéro, mais parfois la vie nous réserve des surprises
• avatar : theo james
• posts : 107
• inscription : 03/11/2017
• crédit : malfoymeds
• pseudo : izhaq
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: don't control your mind | régei #2 | à new york   Lun 5 Fév - 17:20

Fuir, toujours fuir. C'est un peu devenu mon passe temps ces derniers temps. Mort de honte depuis cette houleuse dispute avec Sergei, j'ai même du mal à me présenter au bureau chaque matin, et je passe la plupart de mon temps en dehors de mon bureau pour rencontrer les clients, ou alors je bosse de chez moi, pour le plus grand plaisir de Louisa qui adore m'avoir à la maison, même si je ne lui prête pas autant d'attention que cela étant donné que je travaille, ou plutôt que je travaille tout en pensant à cette fameuse dispute. J'comprends même pas ce qui est passé par ma tête pour que je dise ce genre de chose à voix haute. Je rêve d'effacer ce moment, malheureusement c'est impossible et je suis obligé de prendre sur moi. Surtout maintenant, nous sommes à New-York depuis maintenant plusieurs jours et je ne peux plus fuir, pourtant jusqu'à présent j'ai tout fais pour l'éviter, en passant de changer l'heure de mon billet d'avion pour ne pas être assis à côté de lui pendant des heures, à épier par le judas de la porte de ma chambre, étant donné que nos suites sont face à face. Sauf que Sergei veut à présent me parler à propos de l'agence et je ne peux plus repousser le moment tant attendu. Je me dirige l'air de rien vers la salle de restaurant, alors qu'au fond de moi la nervosité me bouffe, mais je ne laisse rien paraître et je m'assois en face de Sergei après l'avoir repéré au loin, pourtant je n'ai toujours pas posé les yeux sur son visage, ou du moins si, juste assez pour remarquer le drôle de jeu auquel il joue avec le serveur, mais pas assez pour voir sa réaction en me voyant me pointer comme une fleur après des semaines d’absence.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— heart of ice —


• âge : 33 ans - 19/04/1984 ♈ bélier ♈
• statut civil : veuf
• métier : homme d'affaire, associé de Rémi Taylor, s'occupant des ressources humaines
• orientation : seul les muscles saillants d'un homme le font frémir
• avatar : gaspard ulliel
• posts : 144
• inscription : 06/11/2017
• crédit : lipslikeamorphine | gif : tumblr & sheepirl (crackship régei) | anesidora + adam lambert - what do you want from me ?
• pseudo : lipslikeamorphine (alyssa)
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: don't control your mind | régei #2 | à new york   Lun 5 Fév - 19:03

don't control your mind

Sergei était toujours en train de rire légèrement avec le serveur lorsqu'une silhouette vint s'installer en face de lui. Ce qui fit qu'il tourna son regard furtivement sur la personne qui apparut de nulle part. Ah bah tien, il était enfin là, lui. Sergei dit au serveur ce qu'il voulait boire et ce dernier se tourna vers Rémi, attendant sa commande. Sergei lui, observa son associé qui ne semblait ne pas vouloir poser ses yeux sur lui. Ce dernier commanda et le serveur sourit une dernière fois à Sergei qui ne semblait plus vraiment intéressé par lui à vrai dire puis alla chercher leur commande. Par où commencer ? Parce que Sergei savait que c'était lui qui devait se jeter à l'eau en premier. Vu comment Rémi avait essayé de ne plus le voir depuis des semaines, travaillant principalement chez lui maintenant, c'était sûr qu'il n'allait pas engager la conversation. « Les japonais ont un projet intéressant. Leur discours sur le fait de pouvoir garder une image de marque afin de fidéliser encore plus nos clients et de rassurer ceux qui viendront se lier à l'entreprise, était très prometteur, j'ai trouvé. » commença-t-il à dire. Le serveur revint avec leur verre, les posant sur la table mais Sergei ne lui adressa qu'un merci puis reporta son attention sur Rémi. « Qu'en penses-tu ? Car je serais curieux de savoir ton avis. » Il prit son verre et trempa ses lèvres, buvant une gorgée de son vin puis le posa. « D'ailleurs en parlant de ton avis. Je serais bien curieux aussi de savoir réellement en quoi je te déconcentre. » lui sortit-il soudainement. Oui parce que franchement c'était encore pire qu'avant en ce moment. Ils ne se voyaient presque plus au travail et cela pesait à Sergei en vérité. Il ne pouvait décemment pas travailler dans ces conditions là. Et puis en plus de ça, les dires de Rémi durant la dispute hantaient son esprit quelque peu. Il avait besoin d'être éclairé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— who run the world ? girls ! —


• âge : trente deux ans
• statut civil : en couple, bientôt fiancé avec une femme pour faire plaisir à son père
• métier : PDG de Taylor Enterprises Holding Inc.
• orientation : il est convaincu d'être hétéro, mais parfois la vie nous réserve des surprises
• avatar : theo james
• posts : 107
• inscription : 03/11/2017
• crédit : malfoymeds
• pseudo : izhaq
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: don't control your mind | régei #2 | à new york   Lun 5 Fév - 19:28

Toujours sans tourner la tête vers Sergei, sous risque de m'énerver, je commande au barman. J'ai besoin d'un truc de fort, beaucoup plus fort que du vin si je veux pouvoir affronter la conversation qui se prépare car je suis pas complètement con, et je sais très bien que Sergei ne va pas en rester là, ne serait-ce que pour me narguer. Alors c'est tout naturellement que je commande un whisky. J'ose espérer que la conversation s'arrête lorsque le serveur s'éloigne mais c'est loupé, Sergei prend la parole pour s'adresser à moi cette fois. Et j'ose enfin affronter son regard et je le laisse parler, plus intéressé par le mouvement de ses lèvres que par les mots qui en sortent. « Les japonais ont un projet intéressant. Leur discours sur le fait de pouvoir garder une image de marque afin de fidéliser encore plus nos clients et de rassurer ceux qui viendront se lier à l'entreprise, était très prometteur, j'ai trouvé. » Le serveur revient avec nos boissons, et je ne perds pas de temps pour prendre une gorgée, ne savourant même pas ma boisson car au final la seule chose que je ressens c'est la brûlure qu'elle créée dans mon oesophage. Et dieu sait que je vais en avoir besoin ce soir. Surtout lorsque Sergei reprend la parole et s'engage sur une pente glissante. « Qu'en penses-tu ? Car je serais curieux de savoir ton avis ... D'ailleurs en parlant de ton avis. Je serais bien curieux aussi de savoir réellement en quoi je te déconcentre. » Je fronce les sourcils, buvant une nouvelle gorgée. Et là c'est la panique. Je ferme les yeux quelques instants, voulant être enterré sous terre, la discussion est arrivée. Pourtant je tente une dernière feinte en oubliant carrément sa dernière phrase « J’en pense que pourquoi pas, après tout leur projet à été accepté, alors on peut bien leurs accorder ça, ça ne changera pas grand chose pour nous, alors si eux ça leur fait plaisir allons y. » Je garde mon verre en main, pour garder le contrôle sur quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— heart of ice —


• âge : 33 ans - 19/04/1984 ♈ bélier ♈
• statut civil : veuf
• métier : homme d'affaire, associé de Rémi Taylor, s'occupant des ressources humaines
• orientation : seul les muscles saillants d'un homme le font frémir
• avatar : gaspard ulliel
• posts : 144
• inscription : 06/11/2017
• crédit : lipslikeamorphine | gif : tumblr & sheepirl (crackship régei) | anesidora + adam lambert - what do you want from me ?
• pseudo : lipslikeamorphine (alyssa)
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: don't control your mind | régei #2 | à new york   Lun 5 Fév - 20:55

don't control your mind

Il l'avait passé comme une lettre à la poste son questionnement sur le fait que Rémi soit troublé à chaque fois que le russe était dans les parages. C'était ce qu'il avait dit en tout cas. Cependant, encore une fois, alors qu'il lui tendait la perche pour enfin se livre, Rémi fit l'autruche. Terrant sa tête dans un trou profond pour ne pas soulever le réel problème entre eux. Les yeux océan de Sergei toujours fixé sur lui qui but son verre de whisky. Déjà d'avoir commandé un alcool aussi fort, il devait être extrêmement tendu. « J’en pense que pourquoi pas, après tout leur projet à été accepté, alors on peut bien leurs accorder ça, ça ne changera pas grand chose pour nous, alors si eux ça leur fait plaisir allons y. » Le russe serra la mâchoire. « Oui, tu as raison. » il but une gorgée de plus de son vin et prit le menu, l'ouvrit, son regard dépassant légèrement le livret qui revint vers Rémi. Il faisait exprès de ne pas avoir répondu à sa question. Restant dans le travail. Mais non, c'était trop facile ça encore de décamper et de nier ce qu'il avait dit. Sergei n'allait pas le lâcher. Il posa le menu, le fermant après avoir choisi ce qu'il voulait. « Est-ce que l'on pourrait avoir une conversation où je ne fais pas le monologue ? Et vu qu'en ce moment tu m'évites encore plus au travail, profitons de ce soir pour mettre les cartes sur table, tu ne crois pas ? » il était encore calme mais il persévérait. Bordel, c'était fou, on dirait qu'il était face à un adolescent en crise qui ne voulait pas du tout parler de ses maux. C'était n'importe quoi ! « J'aimerais... » allait-il continuer lorsque le serveur revint à eux une nouvelle fois, demandant s'ils avaient choisi. Sergei fut coupé dans son élan. Cependant, il acquiesça et lui donna sa commande. Le serveur attendit alors celle de Rémi puis s'en alla de nouveau. Sergei inspira et leva une de ses mains pour dé serrer le nœud de sa cravate. En faite, il était tendu. Cette situation lui était insupportable. Ne pas savoir concrètement les choses étaient un supplice et il en avait marre d'être toujours dans l'ignorance à chaque fois. Il but une autre gorgée de son vin. « J’aimerais que l'on se parle franchement Rémi. On est entre adulte, tu n'as pas besoin de me fuir constamment. Tu en as pas marre de cette situation entre nous ? Tu ne trouves pas ça fatiguant à la fin ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— who run the world ? girls ! —


• âge : trente deux ans
• statut civil : en couple, bientôt fiancé avec une femme pour faire plaisir à son père
• métier : PDG de Taylor Enterprises Holding Inc.
• orientation : il est convaincu d'être hétéro, mais parfois la vie nous réserve des surprises
• avatar : theo james
• posts : 107
• inscription : 03/11/2017
• crédit : malfoymeds
• pseudo : izhaq
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: don't control your mind | régei #2 | à new york   Lun 5 Fév - 21:31

C'est tendu, trop tendu pour ce qui devait être un simple repas entre associés. Je reste plongé dans la contemplation de mon menu le plus longtemps possible, c'était sans compter Sergei qui me coupe littéralement en prenant la parole, et au ton de sa voix je comprends que je n'ai pas d'autres choix que de l'écouter, et pour une fois de lui répondre. « Est-ce que l'on pourrait avoir une conversation où je ne fais pas le monologue ? Et vu qu'en ce moment tu m'évites encore plus au travail, profitons de ce soir pour mettre les cartes sur table, tu ne crois pas ? » Je grimace, nerveux et gêné car ce comportement ne me ressemble pas et surtout n'a pas lieu d'être étant donné les raisons qui nous amènent à être là, et surtout les raisons qui nous font travailler ensemble. Alors pour la première fois depuis des semaines je décide de plus ou moins affronter la réalité des choses et surtout mes paroles qui me hantent depuis qu'elles ont franchi le pas de mes lèvres. « Excuse moi, je sais pas vraiment ce qu'il me prend en ce moment » Je passe une main dans mes cheveux et je regarde Sergei sans savoir quoi lui dire de plus. Car c'est la vérité. « J'aimerais... » Sergei est interrompu par le serveur qui récupère nos commandes, je lui adresse à peine un regard, car maintenant que j'ai réussi à capter son regard, pas question que je le lâche. Il boit une nouvelle gorgée et je l'imite, mon verre est vide, il faut que je pense à en demander un nouveau lorsque le serveur reviendra, ce qui ne risque pas d'être long étant donné qu'il ne cesse de jeter des regards dans notre direction. « J’aimerais que l'on se parle franchement Rémi. On est entre adulte, tu n'as pas besoin de me fuir constamment. Tu en as pas marre de cette situation entre nous ? Tu ne trouves pas ça fatiguant à la fin ? » Je soupire une énième fois, j'ai envie de m'enterrer sous terre. « Et de quoi tu veux qu'on parle ? » Le verre tourne nerveusement dans ma main, je contrôle ma voix pour ne pas paraître agressif. « De ce que j'ai dit l'autre soir ? A quoi ça sert franchement. Ce qui est dit est dit, malheureusement » Je hausse les épaules, complètement dans le déni de ce que j'ai dis. « Oublie ce qui c'est passé, c'est le mieux, et faisons comme si je n'avais rien dit, c'était stupide. » Très stupide.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— heart of ice —


• âge : 33 ans - 19/04/1984 ♈ bélier ♈
• statut civil : veuf
• métier : homme d'affaire, associé de Rémi Taylor, s'occupant des ressources humaines
• orientation : seul les muscles saillants d'un homme le font frémir
• avatar : gaspard ulliel
• posts : 144
• inscription : 06/11/2017
• crédit : lipslikeamorphine | gif : tumblr & sheepirl (crackship régei) | anesidora + adam lambert - what do you want from me ?
• pseudo : lipslikeamorphine (alyssa)
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: don't control your mind | régei #2 | à new york   Lun 5 Fév - 22:19

don't control your mind

« Excuse moi, je sais pas vraiment ce qu'il me prend en ce moment » Sergei sourcilla. C'était tout ce qu'il avait à dire ? Il ne savait pas ? Ce n'était pas suffisant pour le russe. Il ne pouvait pas ne pas savoir parce que ça bouffait complètement l'ambiance de travail entre eux. Et puis, il n'avait pas dit ses mots là comme ça ?! C'était une excuse bidon ça. Sergei soupira. Rémi l'épuisait vraiment en fait. Enfin, il lui prenait surtout la tête ! Alors qu'il devrait s'en foutre mais c'était comme ça. C'était plus fort que lui. « Et de quoi tu veux qu'on parle ? » Il fuyait encore ! Sergei fronça légèrement les sourcils. Ah ça y était, la rage qu'il ressentait au fond de lui la dernière fois, lorsqu'ils s'étaient disputés, réapparaissait. « De ce que j'ai dit l'autre soir ? A quoi ça sert franchement. Ce qui est dit est dit, malheureusement » Il s'adossa contre le dossier de sa chaise. Croisant les bras. « Oublie ce qui c'est passé, c'est le mieux, et faisons comme si je n'avais rien dit, c'était stupide. » Sergei rit légèrement en se passant une main sur son visage. C'était en faite comique la façon dont Rémi était dans le déni. Sergei le comprenait de plus en plus au fur et à mesure qu'il parlait. Et il trouvait ça complètement puéril de nier. Ça l'énervait encore plus. « Non mais tu vas me faire croire que ce n'était rien ? » Le regard ancré dans son iris. Il ne voulait pas le lâcher. « Rémi... » il fut coupé de nouveau par le serveur habituel qui n'arrêtait pas de lui faire du gringue depuis tout à l'heure. N'ayant toujours pas compris que Sergei n'était plus intéressé par ses regards et ses sourires plus qu'équivoques. Ce dernier apporta leur plat et leur demanda s'ils voulaient boire autre chose. Sergei le regarda furtivement puis commanda un Don Papa. Avec Rémi, ce soir, il en avait bien besoin aussi pour le coup, d'un alcool fort. Le serveur attendit la commande de Rémi et partit de nouveau. Sergei soupira et reprit. « Rémi, arrête de faire le gosse là. Tu remarques que notre relation professionnelle n'est pas au beau fixe. Et ce que tu as dit la dernière fois pourrait être la cause de cette tension entre nous. Et franchement... » il le regarda encore et secoua la tête. « J'en ai marre de cette ambiance de merde entre nous. J'ai besoin de comprendre pourquoi ! Et je te laisserai tranquille après. Mais je n'ai pas envie de ne pas savoir pourquoi c'est comme ça entre nous ! » il prit son verre de vin et le but d'une traite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— who run the world ? girls ! —


• âge : trente deux ans
• statut civil : en couple, bientôt fiancé avec une femme pour faire plaisir à son père
• métier : PDG de Taylor Enterprises Holding Inc.
• orientation : il est convaincu d'être hétéro, mais parfois la vie nous réserve des surprises
• avatar : theo james
• posts : 107
• inscription : 03/11/2017
• crédit : malfoymeds
• pseudo : izhaq
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: don't control your mind | régei #2 | à new york   Lun 12 Fév - 19:38

Sergei m'écoute sans rien dire et pourtant je vois sur son visage qu'il est confus, mes mots ne sont peut-être pas très clairs, mais mon but l'est lui, c'est à dire arrêter d'en parler. Mais il n'a pas vraiment l'air de cet avis et un soupire sort de mes lèvres au moment où il ouvre la bouche pour répliquer. « Non mais tu vas me faire croire que ce n'était rien ? » Nos yeux ne se quittent plus, mon coeur s'accélère, j'ai peur de ce qu'il pourrait me dire. Pour pouvoir lâcher son regard je décide de boire une nouvelle gorgée qui sonne la fin de mon verre. Un verre plein tu le vides, un verre vide tu le plains, ce soir le dicton est complètement approprié. « Rémi... » Coup de bol le serveur décide de revenir avec nos plats, nous demandant au passage si nous voulions boire autre chose, Sergei opte pour quelque chose de plus fort et je me contente d'un autre whisky, le deuxième d'une longue série vu comment se déroule la soirée. « Rémi, arrête de faire le gosse là. Tu remarques que notre relation professionnelle n'est pas au beau fixe. Et ce que tu as dit la dernière fois pourrait être la cause de cette tension entre nous. Et franchement... » Je fronce les yeux, qu'est ce qu'il veut que je lui réponde ? Ma fierté et mon égo en prenne suffisamment un coup pour qu'il se sente obligé d'en rajouter. Je le sais, il le sait, pourquoi en parler ? Ca ne servirait à rien. En plus, il est gonflé de me traiter de gamin alors qu’accessoirement je suis son patron, pas son collègue de soirée bière-pizza. L’homme en face de moi secoue sa tête, l'air résigné. Et pourtant il reprend la parole. « J'en ai marre de cette ambiance de merde entre nous. J'ai besoin de comprendre pourquoi ! Et je te laisserai tranquille après. Mais je n'ai pas envie de ne pas savoir pourquoi c'est comme ça entre nous ! » Il vide son verre, et je le suis, me retenant de claquer le verre contre la table pour ne pas attirer l'attention sur nous. Rien qu'avoir cette discussion ici, dans un lieu où tout le monde pourrait nous entendre me fait hérisser les poils. Je ne suis pas dans la bonne position et il le sait, il sait qu'à ce moment là, c'est lui qui a le pouvoir sur moi. « Stop, Sergei. » Mon ton est froid, beaucoup plus que je ne l'aurais voulu mais la peur que quelqu'un entende me rend clairement irritable. « Passe au dessus, l'ambiance entre nous n'a jamais été au beau fixe de toute manière » Je hausse les épaules, puis je hasarde une petite promesse. « Je vais faire des efforts, je te le promets, mais s'il te plait cessons d'en parler. » Je le fixe droit dans les yeux sans sourciller.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— heart of ice —


• âge : 33 ans - 19/04/1984 ♈ bélier ♈
• statut civil : veuf
• métier : homme d'affaire, associé de Rémi Taylor, s'occupant des ressources humaines
• orientation : seul les muscles saillants d'un homme le font frémir
• avatar : gaspard ulliel
• posts : 144
• inscription : 06/11/2017
• crédit : lipslikeamorphine | gif : tumblr & sheepirl (crackship régei) | anesidora + adam lambert - what do you want from me ?
• pseudo : lipslikeamorphine (alyssa)
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: don't control your mind | régei #2 | à new york   Ven 2 Mar - 17:55

don't control your mind

Le russe le regarda vider son verre après lui avoir dit ce qu'il gardait depuis un moment. « Stop, Sergei. » il fronça légèrement les sourcils. Comment ça stop ?! « Passe au dessus, l'ambiance entre nous n'a jamais été au beau fixe de toute manière » Il hallucinait complètement ! Comment Rémi pouvait-il dire ça, étant persuadé qu'il n'y avait rien à faire pour modifier la situation et rendre l'ambiance meilleure entre eux. C'était lui là qui mettait des barrières ! Qu'il s'attende pas à ce que Sergei fasse comme si de rien n'était et lui obéir juste au doigt et à l'oeil ! C'était ça pour lui "passer au-dessus" ?!? Quelle ramassis de conneries ouais !!  « Je vais faire des efforts, je te le promets, mais s'il te plait cessons d'en parler. » Sergei rit jaune.  « Tu n'as même pas essayé d'être agréable une fois avec moi ! Comment peux-tu savoir que ça ne sert à rien d'en parler si tu ne fais même pas l'effort d'être honnête avec toi ! » Il voulait dire que c'était à cause de lui qu'il y avait cette tension entre eux. Et il le montrait carrément du doigt. « Ta promesse, je n'y crois pas une seule seconde ! Vu l'effort que tu fais à mettre les points sur les I avec moi ! Alors que l'on fait que discuter ! » Ouais, c'était des paroles en l'air ça ! Sergei ne le lâcha pas d'un regard. Il but d'une traite son verre lui aussi pour le coup. Il plissa les yeux légèrement et s'adossa sur son dossier. Il n'avait même plus faim. Son regard océan s'ancra dans celui de Rémi, provocateur. « Ca te sert à quoi de faire ça ? Qu'est-ce qui ne va pas ? Tu ne t'éclates pas avec Louisa et c'est pour ça que t'es comme ça avec moi ? » Oui maintenant il le provoquait. Vu qu'en essayant de parler et de lui laisser une occasion de vraiment mettre les cartes sur la table ne marchaient pas !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— who run the world ? girls ! —


• âge : trente deux ans
• statut civil : en couple, bientôt fiancé avec une femme pour faire plaisir à son père
• métier : PDG de Taylor Enterprises Holding Inc.
• orientation : il est convaincu d'être hétéro, mais parfois la vie nous réserve des surprises
• avatar : theo james
• posts : 107
• inscription : 03/11/2017
• crédit : malfoymeds
• pseudo : izhaq
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: don't control your mind | régei #2 | à new york   Sam 3 Mar - 19:28

A chaque seconde qui s'écoule le ton hausse, nos gestes se font de plus en plus virulents et nous commençons à attirer le regard des clients du restaurant. Parfois nos verres claquent sèchement contre la table, et nous avons droit à des regards méfiants de la part des autres. Mais Sergei ne veut pas que la discussion s'achève, et je comprends très vite que je ne pourrais rien y faire. «  Tu n'as même pas essayé d'être agréable une fois avec moi ! Comment peux-tu savoir que ça ne sert à rien d'en parler si tu ne fais même pas l'effort d'être honnête avec toi ! » Je fronce les sourcils, sans comprendre où il veut en venir, serait-il blessé par mes actes ? Honnêtement j'ai du mal à le croire. «  Ta promesse, je n'y crois pas une seule seconde ! Vu l'effort que tu fais à mettre les points sur les I avec moi ! Alors que l'on fait que discuter ! » Ma main se crispe autour de mon verre, vide encore une fois. A mesure que la tension monte, l'alcool monte aussi et bientôt je ne serais qu'une boule de nerf. « Je mets les points sur les I avec toi car c'est la seule chose à faire ! Tu veux quoi de plus ? Que je me mette à genoux devant toi pour m'excuser ? » Bon ce n'est pas des paroles approprié à l'endroit, ni à la relation professionnel que j'entretiens avec Sergei mais je ne sais plus quoi faire pour qu'il comprenne que je suis désolé, et que c'est de l'histoire ancienne, j'ai compris la leçon et vu la manière dont il réagit c'et certain que je ne le traiterais plus comme ça. Je préfère encore ignorer l'étrange sensation qui s'empare de moi lorsqu'il est là, que de le fuir. «  Ca te sert à quoi de faire ça ? Qu'est-ce qui ne va pas ? Tu ne t'éclates pas avec Louisa et c'est pour ça que t'es comme ça avec moi ? » Choqué, je lâche mon verre qui rebondit contre la table en verre. Ma bouche s'arrondit mais aucun mot ne sort. A-t-il vraiment osé dire ça ? Et le sourire moqueur sur ses lèvres montre que c'est exactement ce qu'il a voulu dire, pas d'erreur possible. « Explique moi le rapport avec ma fiancée ? » Je lui réponds sèchement, insistant sur le "ma fiancée". Puis sans lui laisser le temps de répondre je reprends, à deux doigts de lui foutre mon poing dans la figure. « Non, finalement laisse tomber, Sergei. Ca ne sert à rien de discuter avec toi, et la prochaine fois que tu oses me parler sur ce ton, je te vire, j'en ai rien à foutre de ce que penseront les autres. » Sur ce, je me lève, balançant un billet sur la table pour mes consommations et je prends la direction du couloir pour retourner dans ma chambre en renversant presque la chaise, les serveurs, et toutes les autres choses sur mon passage. Arrivé dans le couloir qui mène à ma chambre, je retiens ma main de frapper contre le mur, putain mais c'était quoi ça !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
— —





MessageSujet: Re: don't control your mind | régei #2 | à new york   

Revenir en haut Aller en bas
 

don't control your mind | régei #2 | à new york

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» They will not control us, we will be victorious. | Sanaa.
» Damage control
» Gel Olive Oil Edge Control d'Organic Root Stimulator
» (✰) i hold the time to keep you off my mind.
» Aunt Jackie's Curls and coils In control conditioner

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• the future is female • ::  :: over the world-