AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 don't control your mind | régei #2 | à new york

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar

— heart of ice —


• âge : 33 ans - 19/04/1984 ♈ bélier ♈
• statut civil : veuf
• métier : homme d'affaire, associé de Rémi Taylor, s'occupant des ressources humaines
• orientation : seul les muscles saillants d'un homme le font frémir
• avatar : gaspard ulliel
• posts : 144
• inscription : 06/11/2017
• crédit : lipslikeamorphine | gif : tumblr & sheepirl (crackship régei) | anesidora + adam lambert - what do you want from me ?
• pseudo : lipslikeamorphine (alyssa)
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: don't control your mind | régei #2 | à new york   Dim 4 Mar - 14:29

don't control your mind

« Je mets les points sur les I avec toi car c'est la seule chose à faire ! Tu veux quoi de plus ? Que je me mette à genoux devant toi pour m'excuser ? » Ah ouais tien ça pourquoi pas ! Au moins, il assumerait peut-être le fait que c'était de sa faute s'il y avait cette tension là entre eux ! Ça lui ferait peut-être du bien aussi de descendre un peu de son piédestal. Cependant, Sergei préférait le provoquer. Lui disant qu'il ne devait peut-être pas s'éclater avec sa fiancée pour qu'il réagisse comme ça avec lui. Mais ce n'était pas de sa faute si Rémi était frustré comme ça ! Sergei avait peut-être dépassé les bornes en parlant de Louisa, sûrement même, mais en faite il ne s'était même pas retenu. C'était sorti tout seul et il avait envie aussi de le mettre à bout comme il le faisait avec lui depuis trois mois. La réaction de Rémi était prévisible. « Explique moi le rapport avec ma fiancée ? » Il remarqua combien la prononciation sur le statut de Louisa était prononcée. C'est bon il savait que c'était sa fiancée ! Pas besoin de le souligner comme ça ! Il entrouvrit légèrement les lèvres, allant répliquer mais Rémi ne lui laissa pas le temps qu'il cracha encore son venin. « Non, finalement laisse tomber, Sergei. Ca ne sert à rien de discuter avec toi, et la prochaine fois que tu oses me parler sur ce ton, je te vire, j'en ai rien à foutre de ce que penseront les autres. » Le russe contracta sa mâchoire le regardant se lever brutalement en lançant les billets sur sa consommation sur la table tandis que le serveur revint vers elle, à taton. Ce dernier s'aventurant sur un terrain miné. D'ailleurs tout les clients les regardaient maintenant et on pouvait ressentir la tension qui émanait de leur discussion. Le serveur vint complètement vers Sergei qui regardait Rémi s'en aller du restaurant. Le russe se leva et dit au serveur de mettre la facture sur sa chambre puis s'en alla à son tours. Il était hors de question que ça finisse sur cette discussion là ! Il rattrapa bien vite Rémi qui était encore dans le couloir menant à leur chambre face à face. « Alors c'est ça ta solution ? Me fuir et me dire que si jamais je te provoque encore plus, tu vas me virer ?! » il se rapprocha de Rémi, posant une main sur son épaule pour qu'il puisse se retourner et lui faire face. « Non c'est trop facile de partir et de dire ça ! Je te provoque parce que justement j'ai l'impression que c'est la seule chose à faire pour que tu me parles ! » il bouillonnait à l'intérieur. Rémi le faisait sortir de ses gonds mais en même temps il persévérait à connaître la raison des agissements du PDG à son égard. Alors qu'il devrait s'en foutre. Mais non, pour Sergei, c'était plus fort que lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— who run the world ? girls ! —


• âge : trente deux ans
• statut civil : en couple, bientôt fiancé avec une femme pour faire plaisir à son père
• métier : PDG de Taylor Enterprises Holding Inc.
• orientation : il est convaincu d'être hétéro, mais parfois la vie nous réserve des surprises
• avatar : theo james
• posts : 107
• inscription : 03/11/2017
• crédit : malfoymeds
• pseudo : izhaq
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: don't control your mind | régei #2 | à new york   Dim 4 Mar - 15:58

L'entendre parler de Louisa de cette manière me fait perdre tout le calme et le sérieux que je tentais de m'imposer depuis le début de cette conversation. Je savais que c'était une mauvaise idée, et que ce repas pour parler "d'un client" n'était qu'un leurre, mais je n'avais aucune excuse pour me défiler. Sergei m'a piégé, il voulait cette discussion, il voulait me mettre à bout pour que je lui parle. Mais il ne comprend pas que je ne peux pas, que je ne comprends pas ce qu'il se passe, et qu'en sa présence je n'arrive plus à réfléchir et que je me comporte comme un gamin de quinze ans remplis d'hormones, mais je me vois pas vraiment lui demander ça, à part me rire au nez il ne fera pas grand chose. Je fuis vers ma chambre mais ses pas se font vite entendre derrière moi, je me dépêche, sans pour autant courir dans les couloirs pour ne pas paraître puéril, mais le temps que je sorte mon pass pour déverrouiller la porte de ma chambre le russe se trouve derrière moi, et je n'ai pas l'impression que cette discussion soit fini pour lui. « Alors c'est ça ta solution ? Me fuir et me dire que si jamais je te provoque encore plus, tu vas me virer ?! » Il pose une main sur mon épaule, et j'oublie ce que je voulais lui dire. Je me retourne sur lui, me dégageant de sa poigne et je fronce les sourcils. « Non c'est trop facile de partir et de dire ça ! Je te provoque parce que justement j'ai l'impression que c'est la seule chose à faire pour que tu me parles ! » Epuisé par cette dispute, je n'ai plus vraiment à coeur de me défendre, et dans un long soupire je détends le noeud de ma cravate avant de reprendre, plus ou moins calmement pour ne pas l'insulter de tous les noms d'oiseaux qui me passent par la tête. « Je crois que t'as un problème avec la notion de supérieur hiérarchique. Est-ce que tu te rends compte de la manière dont tu me parles ? » Je hausse un sourcil « A ta place je me sentirais heureux de ne pas être mis à pied tout de suite, beaucoup de patron supporte moins que ça » Je tire sèchement sur ma cravate pour l'enlever, et surtout occuper mes mains avant d'en faire n'importe quoi. « Si t'es pas content, tu peux prendre la porte, je ne t'en voudrais pas. » Je soutiens son regard, dans le but de lui faire cette fois ci passer le message. « Je vais être clair avec toi alors, peut-être que tu me lâcheras enfin les baskets. J'en ai rien à foutre, de ce que tu penses de moi. De la manière dont je gère MA boite, de comment je couche avec ma femme » Bon le dernier point n'était pas nécessaire, mais je me sentais obligé de justifier ça aussi, il veut que je sois clair, très bien, soyons clair. « T'es rien, Sergei, absolument rien. Ca fait 3 mois que tu es là, tu as su t'imposer au boulot très bien, mais tu ne t'imposeras jamais avec moi, qu'on soit clair sur ça aussi, étant donné que tu souhaites tout savoir. Je t'ai peut-être fait sentir de trop, je le comprends, et je m'excuse, puisque c'est ça que tu entendre, et je ne le ferais plus. » Me sentant pousser des ailes, et depuis la première fois que nous nous sommes rencontrés, je fais un pas dans sa direction, mes yeux toujours plongés dans les siens, et complètement absorbé par mon discours, je ne pense à rien d'autre. « On est pas pote tous les deux, et j'estime qu'à part ce qui nous lie professionnellement, je ne te dois rien. Alors cesse de me faire ta morale à deux balles à chaque fois qu'on se croise ! » Je crois bien avoir haussé le ton pour dire cette dernière phrase, mais les mots sont sorti si naturellement, que je dois prendre quelques instants pour récupérer mon souffle, mes yeux ne le quittant pas d’une seule seconde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— heart of ice —


• âge : 33 ans - 19/04/1984 ♈ bélier ♈
• statut civil : veuf
• métier : homme d'affaire, associé de Rémi Taylor, s'occupant des ressources humaines
• orientation : seul les muscles saillants d'un homme le font frémir
• avatar : gaspard ulliel
• posts : 144
• inscription : 06/11/2017
• crédit : lipslikeamorphine | gif : tumblr & sheepirl (crackship régei) | anesidora + adam lambert - what do you want from me ?
• pseudo : lipslikeamorphine (alyssa)
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: don't control your mind | régei #2 | à new york   Ven 9 Mar - 23:14

don't control your mind

« Je crois que t'as un problème avec la notion de supérieur hiérarchique. Est-ce que tu te rends compte de la manière dont tu me parles ? » Sergei fronça les sourcils... D'un sens Rémi n'avait pas tord. C'était vrai, le russe le savait qu'il avait dépassé les limites ce soir. Il lui parlait en oubliant totalement qu'il était son patron tout de même. Pourquoi ? Parce qu'il était blessé par son attitude ? Pourquoi serait-il blessé d'ailleurs ?! Parce que ne pas être considéré à sa juste valeur faisait mal. Oui, c'était sûrement ça ! Il ne voyait pas pourquoi il aurait agis comme ça avec lui ! « A ta place je me sentirais heureux de ne pas être mis à pied tout de suite, beaucoup de patron supporte moins que ça » Il avait encore raison. Sa mâchoire se contractra machinalement. En fait, il détestait ça. Que Rémi ait raison.  « Si t'es pas content, tu peux prendre la porte, je ne t'en voudrais pas. Je vais être clair avec toi alors, peut-être que tu me lâcheras enfin les baskets. J'en ai rien à foutre, de ce que tu penses de moi. De la manière dont je gère MA boite, de comment je couche avec ma femme. » le russe sentait que la tension entre eux avait monté d'un cran. Mais il ne flancha pas non plus, son regard ancré dans le sien. « T'es rien, Sergei, absolument rien. Ca fait 3 mois que tu es là, tu as su t'imposer au boulot très bien, mais tu ne t'imposeras jamais avec moi, qu'on soit clair sur ça aussi, étant donné que tu souhaites tout savoir. Je t'ai peut-être fait sentir de trop, je le comprends, et je m'excuse, puisque c'est ça que tu veux entendre, et je ne le ferais plus. » Un pas vers lui. Rémi avait enfin osé s'avancer vers lui. Ce qui troubla légèrement le russe qui n'avait pas l'habitude de le voir si confiant en sa présence. « On est pas pote tous les deux, et j'estime qu'à part ce qui nous lie professionnellement, je ne te dois rien. Alors cesse de me faire ta morale à deux balles à chaque fois qu'on se croise ! » Sergei le scruta, l'expression sur son visage s'étant endurcie mais en même temps il était décontenancé par la soudaine prise de force de Rémi sur leur soirée. Il allait répliquer... mais son corps en décida autrement. Ses lèvres se plaquèrent contre les siennes sans vraiment savoir pour quelle raison il était en train de l'embrasser. L'engouement du discours que Rémi venait de sortir l'avait tout simplement happé. Très étrange comme réaction ! Et d'ailleurs, quelques secondes passèrent avant qu'il ne détache ses lèvres des siennes, se rendant compte de ce qu'il faisait. Son regard se troubla en fixant Rémi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— who run the world ? girls ! —


• âge : trente deux ans
• statut civil : en couple, bientôt fiancé avec une femme pour faire plaisir à son père
• métier : PDG de Taylor Enterprises Holding Inc.
• orientation : il est convaincu d'être hétéro, mais parfois la vie nous réserve des surprises
• avatar : theo james
• posts : 107
• inscription : 03/11/2017
• crédit : malfoymeds
• pseudo : izhaq
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: don't control your mind | régei #2 | à new york   Dim 11 Mar - 21:24

Et je parle, parle, parle. Parfois je hausse le ton, d'autres fois je le fusille du regard pour lui faire passer le message. Mais le résultat est le même : je m'époumone sur mon associé, en vain. Car il ne me répond pas, il me laisse m'enfoncer dans ce que je dis, j'en viens même à parler de quand je couche avec Louisa, et à ce moment là je grimace intérieurement pour lui avoir dit ça, là c'est clairement moi qui sort du domaine professionnel et bordel ce que ça me fait mal de lui dire tout ça, une sorte d'incompréhension pèse sur moi, et peu importe ce que je dis, peu importe ce que je fais, ça reste en moi et ça jusqu'à la fin, lorsque je lui demande de cesser de me casser les pieds. Je m'attendais à de la révolte venant de sa part. Ces derniers mois j'ai quand même eu le temps d'apprendre à le connaitre -même si je l'ai fuis une bonne partie du temps- je me doute qu'il ne gâchera pas une occasion de me renvoyer ce que je lui dis en pleine face et pourtant, alors que je suis là comme un con, à quelques centimètres de son visage, haletant car je tente de reprendre mon souffle après la scène que je lui ai faite, Sergei me déstabilise complètement en venant sauvagement poser ses lèvres sur les miennes. Venant prendre ce que ses yeux hurlaient dans les miens, sur le cul, car il n'y a pas d'autres mots, je reste inerte quelques instants, et le russe se détache de moi, ses pupilles dilatées, et je vois mille émotions passer dans ses yeux, il doit exactement se passer la même chose dans les miens, avant que je fronce les sourcils, et que je rattrape son visage dans mes mains pour venir cette fois ci, poser de moi même mes lèvres sur les siennes. Et ce baiser comparé au premier n'a rien de doux, mais mains sont fermement posées sur son visage, et ma bouche dévore la sienne comme un affamé qui n'a rien eu à manger pendant plusieurs jours. Mon corps se rapproche inconsciemment du sien alors que mon cerveau décide d'éteindre toutes les connexions pour me laisser profiter de ce moment, pour que rien ne vienne perturber la douce et folle danse de nos lèvres, de nos langues qui s'entrechoquent, se dévorent, se complètent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— heart of ice —


• âge : 33 ans - 19/04/1984 ♈ bélier ♈
• statut civil : veuf
• métier : homme d'affaire, associé de Rémi Taylor, s'occupant des ressources humaines
• orientation : seul les muscles saillants d'un homme le font frémir
• avatar : gaspard ulliel
• posts : 144
• inscription : 06/11/2017
• crédit : lipslikeamorphine | gif : tumblr & sheepirl (crackship régei) | anesidora + adam lambert - what do you want from me ?
• pseudo : lipslikeamorphine (alyssa)
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: don't control your mind | régei #2 | à new york   Ven 16 Mar - 23:59

don't control your mind

Il ne savait pas pourquoi il avait fait ça. Pourquoi ses lèvres s'étaient collées contre les siennes. Soudainement. L'envie de les goûter ayant été plus forte que la rage qu'il ressentait pour Rémi. De toujours être distant, de n'avoir aucune considération pour lui et de tourner autours du pot comme un ado qui ne voulait pas ravaler sa fierté et dire les choses franchement. Il se détacha de son emprise. Son regard reflétant son incompréhension d'avoir fait cet acte sans retour en arrière. Il scruta les pupilles de Rémi, appréhendant déjà ce qu'il allait dire. Ce qu'il allait faire. Bordel ! C'était complètement le bordel dans sa tête ! L'alcool dans ses veines, n'aidant pas du tout à ce qu'il puisse comprendre quoi que ce soit. Pourtant, dans son iris, il se voyait aussi. Rémi, reflétant les mêmes incompréhensions qui avaient pris place en son for intérieur. Sa main tenant son visage avec vigueur. Le coeur de Sergei palpita brusquement. Son iris glissa de nouveau sur ses lèvres qui se rapprochèrent. Les plaquant contre les siennes à nouveau. Sauvages. Leurs langues se cherchant, se mouvant l'une contre l'autre d'une dance enfiévrée. La chaleur commençait à monter de plus en plus en lui lorsqu'il sentit le corps de Rémi grignoter le reste de distance qui les séparait. Et le russe se colla complètement contre son corps, passant ses mains dans la chevelure de Rémi. Dans le mouvement, il fit reculer son associé contre sa porte, scellant totalement leur échange passionnel. Affamé. Il l'était aussi. Comme si Sergei n'avait pas eu d'aventures pendant les trois mois où il résidait à Pasadena. C'était totalement le contraire mais son être semblait avoir manqué de cette passion qui l'animait à cet instant. Contre Rémi. C'était complètement fou ce qui arrivait là en fait. Mais il n'arrivait pas du tout à s'arrêter. Non, il voulait plus encore de ses lèvres. De son corps se frottant contre le sien. Se laissant complètement enivrer par le désir de le posséder entièrement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— who run the world ? girls ! —


• âge : trente deux ans
• statut civil : en couple, bientôt fiancé avec une femme pour faire plaisir à son père
• métier : PDG de Taylor Enterprises Holding Inc.
• orientation : il est convaincu d'être hétéro, mais parfois la vie nous réserve des surprises
• avatar : theo james
• posts : 107
• inscription : 03/11/2017
• crédit : malfoymeds
• pseudo : izhaq
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: don't control your mind | régei #2 | à new york   Lun 26 Mar - 13:49

La pression du corps de Sergei contre le mien me pousse à reculer contre le mur. C'est la premier fois que je ressens ça, et c'est la première fois que le corps d'un homme est tout contre le mien, et ça me perturbe plus que raison. Cette sensation de tenir un corps aussi imposant, dur que le mien, de ne pas baisser la tête pour embrasser ses lèvres qui se trouvent à la même hauteur que les miennes. Et surtout de ne pas avoir le pouvoir, Sergei possède autant de force que moi, si ce n'est pas plus, et je suis complètement impuissant contre ses mains qui parcourent mon corps, son torse qui ne cesse de pousser contre le mien comme s'il essayait de se fondre dans la masse. Un gémissement traverse mes lèvres alors que je peine à garder mon souffle contre sa bouche. Mes mains se font pressentent contre lui, je tire ses cheveux pour lui faire basculer la tête en arrière et ma bouche s'attaque à son cou que je lèche, que j'aspire sa fine peau entre mes dents. Mon coeur prend le dessus sur ma tête, et je me perds complètement dans ce moment, je ne pense plus à ce que je fais, ni à Louisa, ni à tous ceux qui pourraient nous voir s'ils passaient dans le couloir. Il me fait perdre toute raison, et je n'arrive plus à séparer mon corps du sien, son prénom s'échappe de mes lèvres dans un râle, et l'alcool ingurgité ne m'aide pas à reprendre une certaine contenance. Je suis clairement désinhibé, le corps de Sergei frottant contre le mien me donne l'impression que je peux tout faire, tout lui faire. Et dans mon pantalon c'est pas mieux, je sens mon membre se dresser contre son bas ventre, je rêve à mon tour de me presser contre lui pour soulager la pression, mais je sais que ça ne sera pas suffisant, et que j'ai besoin de plus. Je lâche son cou, et pour la première fois depuis que mes lèvres ont touché les siennes, je plante mes yeux dans les siens, la respiration encore hachée par tout ça, et mes connexions semblent enfin se reconnecter, et me dire que je viens clairement de merder.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— heart of ice —


• âge : 33 ans - 19/04/1984 ♈ bélier ♈
• statut civil : veuf
• métier : homme d'affaire, associé de Rémi Taylor, s'occupant des ressources humaines
• orientation : seul les muscles saillants d'un homme le font frémir
• avatar : gaspard ulliel
• posts : 144
• inscription : 06/11/2017
• crédit : lipslikeamorphine | gif : tumblr & sheepirl (crackship régei) | anesidora + adam lambert - what do you want from me ?
• pseudo : lipslikeamorphine (alyssa)
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: don't control your mind | régei #2 | à new york   Mar 10 Avr - 13:33

don't control your mind

Il n'était plus du tout lucide. Il ne pensait plus à leur altercation de tout à l'heure. Il ne pensait plus à la rage qui l'animait à l'intérieur de lui lorsqu'il voyait Rémi. Non, là, il était complètement happé par son corps. Par son baiser fiévreux. Sauvage. Et tout son corps se tendit. Ses mains qui tirèrent sa chevelure ébène en arrière pour pouvoir loger ses lèvres dans sa nuque ne fit qu'amplifier l'envie que le russe ressentait à cet instant précis. Son corps s'appuya encore plus contre lui. Ressentant son membre s'éveiller contre le sien qui bandait comme un arc aussi. Le regard de Sergei s'ancra dans les yeux de Rémi qui s'arrêta de mordiller sa peau avec passion. Dans son regard, il comprit qu'il était en train de se rendre compte de ce qu'il faisait. Cependant, c'était déjà trop tard. Ils avaient dépassé les limites tout les deux. Et Sergei, lui, même s'il ne comprenait pas pourquoi il avait fait ça, il savait maintenant d'où ça venait cette tension à chaque fois qu'il le voyait. Ça lui confirmait le fait que Rémi était indéniablement attiré par lui. Et c'était une évidence. Sinon, il n'aurait jamais poser sa bouche de nouveau contre lui et l'aurait stoppé dans ses avances. Il posa ses mains contre la porte, toujours aussi proche de lui. Il ne voulait pas arrêter. Il ne pouvait pas arrêter. « Laisse moi entrer dans ta chambre... » lui souffla-t-il entre ses lèvres. « Je ne pourrais pas me retenir encore longtemps.... » oui sinon il allait se baisser là ici et le délivrer de cette pression qu'il ressentait. Il avait sorti ces mots sans filtrer. Son iris glissèrent du sien pour se poser sur ses lèvres et il se mordit la lèvre tout en le fixant avec désir. Il ne savait pas si Rémi allait reprendre ses esprits à nouveau mais de toute façon Sergei était complètement animé par l'envie de passer la nuit avec lui. Même si ça lui faisait bizarre de penser ça de Rémi à vrai dire.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
— —





MessageSujet: Re: don't control your mind | régei #2 | à new york   

Revenir en haut Aller en bas
 

don't control your mind | régei #2 | à new york

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» They will not control us, we will be victorious. | Sanaa.
» Damage control
» Gel Olive Oil Edge Control d'Organic Root Stimulator
» (✰) i hold the time to keep you off my mind.
» Aunt Jackie's Curls and coils In control conditioner

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• the future is female • ::  :: over the world-