AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un réveil brutal / Emma&Aisling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

— who run the world ? girls ! —


• âge : 32 ans
• statut civil : séparé
• métier : détective aux homicides
• orientation : Encore plus gay qu'Ellen Degeneres
• avatar : Floriana Lima
• posts : 93
• inscription : 19/01/2018
• crédit : KimCass, Sanvers Souce & Beylin
• pseudo : KimCass
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Un réveil brutal / Emma&Aisling   Mer 31 Jan - 23:46

UN RÉVEIL BRUTAL
EMMA & AISLING
Si quelqu’un ose vous dire un jour que se réveiller du coma c’est comme se réveiller d’une très longue sieste… et bien il se fou littéralement de votre gueule. Ce n’est pas du tout comme une sieste, mais plutôt comme un long cauchemar sans fin et épuisant. Votre corps est lourd et vous vous sentez comme si le monde vous écrasait sous son poids. Les dernières années ne furent pas de tout repos pour moi. J’ai une longue série d’emmerdes qui m’est tombé sur la gueule plus durement que la critique tomberait sur la gueule de Trump à cause de son dernier tweet à la con. Je pensais réellement enfin m’en sortir. J’avais ma femme, enfin je pouvais me faire plaisir en l’appeler ainsi chaque fois que je le voulais, et puis on pensait à avoir une famille. On en parlait de plus en plus à mon plus grand plaisir. Mais c’est comme si on ne voulait pas que je sois heureuse pour une raison ou une autre. Je me demande si je n’ai pas été foutrement cruelle avec des bébés chiens dans une autre vie pour que le karma m’en veuille autant aujourd’hui. Je me demande si j’aurais un jour la chance d’avoir un réel moment de tranquillité même si je fais un travail qui n’est pas franchement routinier dans une ville aussi peupler que Los Angeles.

Être flic c’est un métier à risque. C’est ce que nous disait toujours notre instructeur principal à l’académie. Il était d’ailleurs un point d’honneur afin qu’on comprenne bien tous la gravité de ce boulot. À l’époque, je me disais qu’il voulait tout simplement décourager les plus froussards d’entre nous, ce qui a quand même fonctionné en partie comme sept sont partis après quelques cours avec lui, mais tout de même… je croyais réellement qu’il en mettait un peu trop. Maintenant par contre, je me dis qu’il n’avait pas réellement tords, mais c’est qui je suis et je ne suis donc pas prête à mettre de côté mon boulot pour un autre plus sécuritaire. Je veux que mes futurs enfants puissent grandir dans une ville où il n’a pas à craindre toutes les personnes qu’il rencontre en plein jour sur le trottoir lorsqu’il parcourt le quartier. C’est à la fois la peur de tout parent mélangé avec celle de tout flic. Avoir un enfant est la chose la plus effrayante que j’ai fait oser faire de toute ma vie. J’ai toujours aimé les enfants… mais je n’ai jamais réellement pensé à en avoir surtout à cause de mon orientation sexuelle, mais aussi du fait que je ne semblais pas être capable de trouver la bonne personne avec qui construire une famille. J’imagine que j’entendais juste que Sloan revient dans ma vie pour de bon. En parlant de ma chère femme, je me demande bien où elle se trouve. Je l’ai à peine vue depuis que j’ai repris connaissance.

Quand j’ai ouvert les yeux pour la première fois après trois mois, ce qu’on m’a dit plus tard, j’ai cru voir son visage et l’entendre m’appeler en me demandant de rester calme, de ne pas me débattre afin de ne pas me faire du mal. J’ai replongé rapidement pour me réveiller des heures plus tard avec ma sœur comme compagnie. C’était le matin maintenant et j’attends toujours ma femme. Ma sœur est restée avec moi depuis mon réveil et même durant ma sieste même si j’avais tout fait pour rester éveiller. Elle m’a un peu parlé de ce que j’avais manqué en faisant surtout des blagues afin de garder l’humeur légère. Son mari est censé venir nous voir avec les enfants. J’ai tellement hâte de voir les enfants de ma soeur, je les adore et ils me le rendent bien. Eddy, le plus jeune est sans aucun doute mon préféré. Il adore se coller sur moi comme un petit koala. Il me manque horriblement et ça me fait réalisé à quel point je veux devenir maman avant qu'il ne soit trop tard. En pensant au enfant, je pense automatiquement à ma femme que j'ai hâte d'enfin revoir. Ça sera enfin notre grande réunion et je dois dire me sentir comme un enfant le jour de Noël. J’ai hâte d’embrasser Sloan pour lui dire comment je l’aime, mais surtout que je suis désolé pour lui avoir fait vivre un stresse pareil. Trois mois dans le coma… ce n’est pas rien et ça fait peur. Les médecins ne pensaient pas que j’allais me réveiller dans un premier temps. J’aime à dire qu’il ne faut surtout jamais parier contre moi. J’ai tendance à défier toutes les règles inimaginables en m’en sortant. Malheureusement, mes espoirs de voir ma femme me rendre visite s’effacent. Je vois apparaître ma sœur avec son mari, leurs trois enfants… mais pas de signe de l'amour de ma vie. Je souris alors qu’elle me t’en le bambin qui cri tati en tue-tête en agitant les bras dans ma direction. Emilia sait que je suis déçu, mais au moins Eddy est là. Je l’embrasse et le serre contre moi en laissant sortir un soupir de soulagement. Mon neveu reste accroché à moi jusqu’à ce qu’il s’endorme. Jay, le mari de ma sœur, décide de repartir avec les autres enfants en me laissant le plus jeune collé contre moi après avoir vu qu'il ne pourrait pas le prendre sans le réveiller. Ma sœur se lève quelque temps plus tard pour aller chercher à manger, mais surtout du vrai café. J’en profite alors pour regarder mon petit dormir avec un sourire plein d’amour. Je suis sorti de mes pensées par le bruit de quelqu’un qui entre dans ma chambre. Malgré que nous soyons en plein jour, les rideaux sont toujours fermés et j’ai un peu de mal à distinguer la personne qui vient d’entrer. Je sais jusque c’est un docteur. « Bonjour Docteur. Désolé, mon neveu voulait rester avec moi pendant que ma sœur est partie chercher à manger. » Les lumières s’allument doucement sans m’agresser, ce qui est un miracle et je peux enfin voir avec qui je parle.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
 

Un réveil brutal / Emma&Aisling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» réveil brutal après méditation
» Emma de Normandie... et d'Angleterre.
» Le pays Granvillais cherche un réveil culturel.
» Arche d'éveil musicale universelle - neuf
» FESTIVAL DE SAN REMO – Emma Marrone nouvelle reine de la chanson italienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• the future is female • ::  :: flashback-