AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 you're just a fucking curse ◈ feat Nora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

La douce Kalash'


• âge : 31 ans.
• statut civil : Célibataire.
• métier : Inspecteur la Bavure. Policière qui fricote un peu trop avec la pègre de Pasadena.
• orientation : Elle aurait bien besoin d'une boussole pour le savoir.
• avatar : Hayley cutie Atwell
• posts : 24
• inscription : 11/02/2018
• crédit : DANDELION
• pseudo : verendrye
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: you're just a fucking curse ◈ feat Nora   Ven 16 Fév - 5:54


L’ambiance qui régnait dans le commissariat de Pasadena était semblable à une ruche en pleine effervescence. Les policiers bourdonnaient en tout sens, marchant d’un pas hâtif et les sourcils froncés, pendant que Saint-Lô attendait sa coéquipière. Pour la centième fois depuis au moins trois quart d’heure, elle jeta un énième regard à sa montre et souffla bruyamment en ne voyant aucune trace de la jeune Marciano dans son sillage. Elle était morte étouffée en devant fournir un effort ou quoi ? Ça ne l’aurait pas étonnée. Depuis que Delilah avait intégré les services de la police californienne, tout était allé de mal en pis à une vitesse fulgurante. Les heures de gloires passées au 36 quai des Orfèvres semblaient bien loin, dans ce commissariat ennuyant et sans saveur. Les imposants et réputés commissaires qui avaient jalonné sa vie était désormais remplacés par des agents à la bidoche remplie de beignets. Les courses effrénées des gangsters se réduisaient maintenant aux simples patrouilles de quartier. Par moment, Delilah se sentait comme un fauve privé de sa liberté de mouvement, enfermée dans une cage de routine grise et barbante. L’adrénaline, son opium, sa drogue, la prenait à la gorge jusqu’à la faire suffoquer de manque. Les cours de formation aux tirs où elle pouvait décharger sa rage en libérant les balles de son bon Sig Sauer dans les cibles de cartons lui titillaient atrocement les doigts. Grâce à son ancien patron à la tête de la Police Judiciaire, il n’avait pas été inscrit sur son dossier qu’elle avait abusivement utilisée son arme à feu, alors l’administration judiciaire californienne lui avait fourni sans broncher une arme. Instinctivement, ses doigts glissèrent le long du Beretta qui reposait sagement dans son holster. Ses anciens collègues l’avaient surnommée la Douce Kalash en raison de son envie intempestive de faire feu sur les malfaiteurs, chose qui se mariait drôlement à sa gueule de bourgeoise coincée et ça l’avait faite rire à l’époque. Plus maintenant. Elle secoua la tête pour se débarrasser de ces souvenirs qui ne faisaient que raviver la mélancolie de son ancien poste. Elle décrocha son téléphone et tapota rageusement sur les touches de clavier.
Oh l’italienne tu fais chauffer des spaghettis ou quoi ? 45 minutes que je poireaute à t’attendre !
envoya-t-elle illico à Nora Dagobert, la reine des j’en-fous-pas-une-et-je-m’en-porte-très-bien. Et soudain, la ruche s’agita, comme si on y avait envoyé un coup de pied malavisé. Ses collègues s’agitaient de nervosité, les cris se faisaient plus brutaux. Dans ce capharnaüm ambiant, ses oreilles ciblèrent une information qui attira aussitôt son attention. “ Allo à tous, vol à l’arrachée sur la 6ème rue du quartier de l’hôtel de ville ! ” Delilah bondit de sa chaise comme si elle était montée sur ressort “ Je prend ! ” s’égosilla-t-elle à l’attention de l’agent qui venait de prendre l’appel. Elle s’empara de son blouson d’intervention, des clés d’un véhicule de fonction et fonça à l’extérieur pour grimper dans la voiture, prête à démarrer en trombes. Seulement, un fait non négligeable la fit freiner des quatre fers et écumer de rage. Marciano n’était toujours pas arrivée… Elle sortit à nouveau son téléphone et pianota le numéro de la jeune retardataire. Il fallu seulement deux sonnerie avant qu’une voix lui parvienne à l’autre bout du fil. “ Marciano je suis dans la voiture 6 et je te jure que si dans cinq minutes tes fesses sont pas dans la bagnole je m’arrache sans toi ! ” Avant même que son interlocutrice puisse en placer une, elle lui raccrocha violemment au nez.  C’était déjà suffisamment dur de travailler dans ces conditions, s’il fallait en plus qu’une bleue lui fasse louper les maigres affaires intéressantes, Saint-Lô ne tarderait pas à utiliser son Berreta un jour ou l’autre. Mais pas sur les criminels...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

— who run the world ? girls ! —


• âge : 27 ans
• statut civil : Eternelle Célibataire
• métier : Simple fliquette pour tout le monde. Elle a pris le rôle de son père dans la mafia pour la faire couler.
• orientation : Homosexuelle
• avatar : Willa Holland
• posts : 21
• inscription : 14/02/2018
• pseudo : Kaffee
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: you're just a fucking curse ◈ feat Nora   Lun 19 Fév - 10:57

Encore coincée avec les deux gorilles de service. Son portable vibre, elle regarde discrètement celui-ci et voit le message de Delilah. Il fallait qu'elle se dépêche de mettre fin à ce rendez-vous ou elle risquait de se faire tuer par sa collègue. “Bon j’ai pas tout mon temps, alors crache le morceau!” fit-elle en rangeant son téléphone dans la poche de son manteau, reportant enfin son attention sur l’homme attaché à la chaise en face d'elle. “Je vous ai déjà dit que j’en savais rien. Ils m’ont tout pris!” Énième soupir, elle se retourna vers les deux colosses et s’approcha d’eux pour leur parler plus bas, d’un ton calme. “Faites-en ce que vous voulez, mais je veux qu’il ne reste aucune trace. Démerdez-vous pour vous débarrasser du corps. Est-ce que c’est clair?” Ils hochent la tête sans dire un mot. Et sans regarder en arrière, Nora accéléra le pas pour prendre sa voiture. Le claquement de ses talons sur le sol fût bientôt rejoint par des hurlements de douleur de sa nouvelle victime. Certains choix étaient encore difficiles à faire depuis son arrivée dans l’organisation, mais elle avait bien vite compris que si elle voulait garder sa couverture, elle ne pouvait pas faire autrement que se débarrasser de ceux qui étaient au courant. Si l’un d’entre eux venait à la balancer aux flics, alors elle gâcherait sa seule chance de mettre un terme à tout ça, une fois pour toute, et elle passerait certainement le reste de sa vie en taule. Bien sûr, elle ne pourrait pas y arriver sans quelques bavures. Et en bavure, on parle bien sûr des nombreux meurtres dont elle en était la demandeuse…

Une fois passé au vestiaire pour se changer, Nora récupéra les deux cafés qu'elle avait achetés sur le chemin, lorsque son portable sonna. Elle réussi tant bien que mal à décrocher, les bras chargés. “QUOI?!” “Marciano je suis dans la voiture 6 et je te jure que si dans cinq minutes tes fesses ne sont pas dans la bagnole je m’arrache sans toi !” “Deux sec...” Trop tard. Elle lâcha quelques injures en Italien, maudissant sa collègue, tout en fonçant dans le couloir pour retourner dehors. Un rapide coup d’oeil sur le parking à la recherche de la voiture 6, elle aperçut rapidement sa coéquipière à l’intérieur et s’empressa de la rejoindre. “Je suis là!” elle s’installa dans la voiture, ne faisant volontairement pas attention au regard meurtrier de sa collègue. À peine installée sur son siège, Nora se tourna vers elle. “Je t’ai pris un café.” fit-elle le plus naturellement du monde en lui tendant l’objet en question, son petit sourire énervant collé aux lèvres. “Et pour ton information, si tu penses vraiment qu’il faut 45 minutes pour faire cuire des pâtes, tu devrais sérieusement penser à prendre des cours de cuisine, Saint-Lô.” Elle but quelque gorgées de son mocha désormais froid, esquissa une grimace et prépara ensuite la radio pour se brancher sur la fréquence du commissariat. “Bon, qu’est-ce qu’on a aujourd’hui… une vieille s’est fait voler son sac à main ou un blaireau s’est encore garé sur une place handicapée…? Vends-moi du rêve.” Nora savait très bien que Delilah allait probablement commencer par l’incendier pour son retard, mais elle y était habituée, maintenant. Dès le début, la Frenchie l’avait considérée comme une incapable et une abrutie, sans même la connaître. Par vengeance et parce que ça l’arrangeait bien, Nora était rentré son jeu et s’amusait à jouer la pire des coéquipières. Et puis, Saint-Lô était plutôt sexy lorsqu’elle s’énervait, alors pourquoi ne pas en profiter un peu?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

La douce Kalash'


• âge : 31 ans.
• statut civil : Célibataire.
• métier : Inspecteur la Bavure. Policière qui fricote un peu trop avec la pègre de Pasadena.
• orientation : Elle aurait bien besoin d'une boussole pour le savoir.
• avatar : Hayley cutie Atwell
• posts : 24
• inscription : 11/02/2018
• crédit : DANDELION
• pseudo : verendrye
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: you're just a fucking curse ◈ feat Nora   Lun 26 Mar - 2:26


Ses doigts tournaient nerveusement les boutons de la radio à la recherche d’une station qui diffusait une musique qui conviendrait à ses oreilles. C’est tout ce qui lui restait à faire en attendant Nora. Elle regardait nerveusement l’horaire affiché sur l’auto-radio, encore deux minutes et elle partirait. “ Oh et puis merde.” Alors qu’elle faisait vrombir le moteur prête à démarrer, la portière du côté passager s’ouvrit aussitôt pour laisser une silhouette s’y engouffrer prestement. “ C’est pas trop tôt, j’ai failli attendre…” maugréa-t-elle en voyant Nora tenter de gérer la position assise avec les cafés qu’elle tenait. “ Ah, merci. Mais fallait pas te donner cette peine si c’était pour te mettre en retard.” la remercia-t-elle sans conviction. Tout en tenant son gobelet d’une main, l’autre sur le volant, elle s’empressa de sortir du parking du commissariat en direction de l’hôtel de ville. Elle devait cependant saluer l’initiative de Nora, ça l’étonnait même que sa collègue pense à elle. Justement. C’était étonnant. Delilah jeta un coup d’oeil suspicieux au gobelet en plastique, ses sourcils formant la courbe de la suspicion. Nora était feignante soit. Mais la fainéantise n’empêchait pas la fourberie et la jeune femme était prête à parier que sa collègue n’aurait pas hésité à fournir un effort dans le seul but de glisser du cyanure dans son café. Mieux valait ne pas tenter le diable, aussi préféra-t-elle reposer son café dans le repose-gobelet. Ignorant la remarque de la passagère concernant le temps de cuisson des pâtes, ses mains se crispèrent sur le volant, mieux valait les laisser accrocher dessus plutôt que les laisser voleter vers la matraque sous son siège. “ Une touriste russe s’est faite faucher son sac à main sur la 6ème avenue, y avait 1000 dollars dedans, je comprend pas les gens qui se baladent avec autant de fric sur eux.” lui expliqua-t-elle alors qu’elle apercevait le toit de l’hôtel de ville, pointant au dessus des autres habitations. “ Mais je suis sûre qu’on va retrouver le suspect, tiens je suis même sûr qu’il a dû se dire oh j’ai le temps, on va attendre tranquillement qu’une patrouille de police arrive, après tout, c’est pas comme si certains officiers mettaient des décennies à arriver à l’heure au boulot et tout ça pour quoi ? Pour un café. Hein Marciano ? J’ai pas raison ?” rouspéta-t-elle alors qu’elles arrivaient enfin sur la 6ème avenue. Un petit attroupement s’était formé sur le trottoir, et une femme dans tous ses états faisait de grands moulinets en l’air avec ses bras. “ Tiens je crois qu’on a retrouvé la victime.” constata-t-elle en garant le véhicule à cheval sur le trottoir, près du groupement. “ Si ta course effrénée pour essayer d’arriver à l’heure t’as trop épuisée et que tu préfères rester dans la voiture pour te reposer, je comprendrais.” lui proposa-t-elle en lui offrant un sourire rempli d’hypocrisie, l’air moqueur fiché sur les lèvres. “ Laisse faire les personnes qualifiées.” Sur ces mots, elle sortit du véhicule, réajustant sa ceinture d’équipement et se dirigea vers la touriste au centre du groupe.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
— —





MessageSujet: Re: you're just a fucking curse ◈ feat Nora   

Revenir en haut Aller en bas
 

you're just a fucking curse ◈ feat Nora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» /!\-18 ans/!\"Amusons-nous sans limites" {feat. Nora J. Highfields}
» Nora Roberts
» Yellow - Limited Pharaohs curse ver. Grown Up Belle [Explorer Boy]
» NTO' feat. Lucariello - Nuje Vulimme 'na Speranza (napolitain +traduction en italien)
» Petit craquage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• the future is female • ::  :: center pasadena-